Davantage de produits agricoles africains vont entrer sur le marché chinois (SCMP)

HONG KONG, 20 mars (Xinhua) — Grâce à un assouplissement des règles commerciales pour certains pays africains par les autorités douanières chinoises, davantage de produits agricoles du continent peuvent entrer en Chine, selon un récent article du South China Morning Post (SCMP).

L’Afrique du Sud, le Kenya et le Zimbabwe font partie des pays africains qui ont récemment signé des protocoles révisés leur permettant d’accéder au marché de consommation chinois, peut-on lire dans l’article.

Le mois dernier, l’Afrique du Sud a expédié son premier lot de 100.000 citrons en Chine. En décembre, le pays a également signé un protocole avec la Chine sur l’exportation de poires, ce qui devrait augmenter la part des poires exportées depuis le pays en direction de l’Extrême-Orient.

La Tanzanie a commencé à exporter du soja vers la Chine en 2020. Des accords similaires ont été conclus pour les avocats, le thé, le café et les roses du Kenya, le café et le soja d’Ethiopie, les produits à base de bœuf de Namibie et du Botswana, les fruits d’Afrique du Sud et le café du Rwanda.

La société internationale de recherche et de conseil Oxford Business Group a noté dans un récent rapport que malgré les difficultés dans les chaînes d’approvisionnement mondiales, le commerce entre la Chine et l’Afrique a atteint des niveaux records en 2021.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort