A Bibwa, JP Lihau appelle les deux bancs à un sens élevé de responsabilité

* « Ce qui importe ici c’est de rechercher ensemble des solutions aux problèmes d’ordre social qui se posent à nous « , a souligné le VPM de la Fonction publique.

Les travaux de la commission paritaire Gouvernement-banc syndical de l’ESU et de la Recherche scientifique ont effectivement débuté hier lundi 28 mars au Village Vénus à Bibwa, dans la commune de la N’Sele, dans la banlieue est de Kinshasa. Ces pourparlers qui devront s’achever le vendredi 1er avril, ont pour objectif d’examiner la politique salariale dans les secteurs de l’ESU et de la Recherche scientifique. Au nom du chef du Gouvernement Jean-Michel Sama Lukonde,  le Vice-Premier ministre en charge de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau qui supervise ces travaux, appelle les participants à développer un esprit patriotique parce que le gouvernement a fait un choix du dialogue.

« Au nom du Premier ministre, je suis venu superviser le début effectif des travaux de cette commission paritaire Gouvernement-banc syndical de l’ESU et de la Recherche scientifique. Je vous rassure que le Gouvernement a fait un choix de dialoguer avec les partenaires que vous êtes pour régler des problèmes sociaux. Ce qui importe ici, c’est de rechercher ensemble des solutions face à ces problèmes d’ordre social qui se posent devant nous« , fait savoir le VPM Lihau aux participants. Et de poursuivre : « ces travaux doivent déboucher sur un compromis pragmatique et républicain. On doit dégager un consensus qui pourra permettre au gouvernement de trouver des solutions idoines« .

Dans son speech, le VPM Lihau, représentant personnel du Premier ministre, exhorte les deux bancs à observer un sens élever de responsabilité durant ces pourparlers. La délégation des membres du gouvernement que conduit le VPMJean Pierre Lihau Ebua, est composée du ministre d’État en charge du Budget, des ministres de l’ESU, des vice-ministres des Finances et du Budget.

Les professeurs, les chefs des travaux, les assistants et le corps administratif de l’ESU et de la Recherche scientifique avaient décrété leur mouvement de grève justement pour exiger la tenue de cette commission paritaire gouvernement-banc syndical. A la grande satisfaction de tous. Didier KEBONGO

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort