UNAFEC/Kinshasa : Après Mont-Amba, la fédération de Funa exige le respect des statuts du parti

Dans une déclaration le weekend dernier, la Fédération de Funa, Interfédération de Kinshasa , s’indigne de la  » situation qui se passe au sommet du Parti, depuis la disparition brusque de notre héros national, Antoine Gabriel Kyungu wa ku Mwanza « .

La fédération de Funa constate avec regret que  cinq mois après la mort du président national, « aucune réunion statutaire n’a été tenue pour confirmer l’intérim du premier vice-président, moins encore pour parler des options fondamentales et de l’avenir du parti  » à l’éléphant.

Par contre, affirme-t-elle, certains membres du Directoire National « s’illustrent dans des meetings, à remettre en cause les engagements politiques légués par le feu Président national. »

Selon cette fédération de Kinshasa, lesdits membres du Directoire « ont fait des enfants biologiques du Président Kyungu leurs bêtes à abattre ainsi que tous ceux qui les côtoient. « 

Elle rappelle que pour avoir rencontré le fils ainé du président Kyungu, l’UNAFEC Kinshasa, son président ainsi que toutes les combattantes et combattants de l’Unafec Kinshasa ont été traités de quémandeurs des postes sans idéal, ni idéologie.

Dans leur déclaration, les membres de la fédération de Funa fustigent le refus de ces membres du Directoire National  de convoquer la réunion de cet organe, sous prétexte du nombre élevé des membres. Et pourtant, une résolution notariée de la Convention Nationale de 2012 fait passer le nombre des membres de cet organe du parti, de 7 à 20 membres.

Pour la Fédération de Funa, « ce refus des réunions statutaires cache mal leur intention de continuer à gérer le parti dans l’illégalité et de dédoubler les comités dirigés par ceux qui sont fidèles aux engagements pris par Baba, de soutenir sans faille le Président de la République pour ce mandat et le faire élire en 2023. »

La Funa révèle que  » cette stratégie vouée à l’échec a été utilisée à la Fédération de Tanganyika. Une tentative de l’expérimenter à Kinshasa a été observée lorsqu’ils ont tenté de tromper l’opinion que les branches spécialisées (Ligues de femmes et de Jeunes de Kinshasa ) étaient en réunion avec eux.

Selon certaines indiscrétions, cette stratégie vient d’être dévoilée à Kolwezi où un pasteur sur qui ils comptaient a décliné publiquement sa nomination illégale.

Pour conclure, la Fédération de la Funa « réaffirme sa loyauté et fidélité à Fatshi,  son appartenance à l’Union Sacrée de la Nation ; sa fidélité et son soutien au président Interfédéral de la Ville Province de Kinshasa,  Godefroid MUAMBA , autorité de référence de l’Interfédération de Kinshasa; retire sa confiance au Président intérimaire et à ses adeptes ; exige le Respect des statuts par le président Intérimaire et la tenue dans les meilleurs délais, de la convocation nationale ; renouvelle sa loyauté et soutient  sans faille les organes du Parti à tous les niveaux, tels que laissés par  Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza.  »           DK

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter