Moscou a reconnu les républiques du Donbass pour mettre fin à un « génocide flagrant »

La Russie a reconnu les républiques populaires de Donetsk et Lougansk car elle ne pouvait pas rester les bras croisés face au « génocide flagrant » de leurs populations, a déclaré l’ambassadeur russe aux Nations unies.

Les Républiques de Donetsk et Lougansk ont attendu pendant huit ans leur reconnaissance par Kiev, mais les autorités ukrainiennes n’avaient pas de telles intentions, a déclaré ce mercredi 23 février l’ambassadeur russe à l’Onu Vassili Nebenzia.

« Persuadés du fait que cette situation était sans issue, nous avons pris la décision que le peuple du Donbass avait le droit de se considérer comme indépendant« , a fait valoir le diplomate devant l’Assemblée générale de l’Onu.

Selon lui, dans les conditions du « génocide flagrant« , la Russie « n’a pas pu rester indifférente quant au sort des quatre millions d’habitants du Donbass« .

Pourtant, le conflit est loin d’être terminé, a prévenu M.Nebenzia.

« Les pilonnages de quartiers résidentiels des deux républiques se poursuivent. L’Occident continue à encourager et armer Kiev« , a-t-il expliqué.

Dans le même temps, il a reproché au secrétaire général de l’Onu ses récentes déclarations concernant la crise en Ukraine, les qualifiant d’incohérentes avec son statut et ses fonctions.

https://fr.sputniknews.com/20220223/moscou-a-reconnu-les-republiques-du-donbass-pour-mettre-fin-a-un-genocide-flagrant-1055323830.html

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort