Les six chefs religieux saluent la volonté de Denis Kadima de respecter les délais constitutionnels

Les six confessions religieuses dites « groupe de Dodo Kamba » ont salué, hier mercredi 9 février, la feuille de route opérationnelle de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et du calendrier réaménagé des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs pour les provinces à problème. Dans une déclaration faite  au cours d’une conférence de presse, les chefs religieux appellent tous les Congolais à accompagner la Centrale électorale dans sa mission.

« Soucieux de la paix et du bien-être de la population, les chefs des six confessions religieuses saluent cette programmation des activités de la CENI qui, selon eux, augure la tenue des élections dans les délais constitutionnels« , a déclaré le rapporteur de cette plateforme de la Société civile, composée des Kimbanguistes, des Orthodoxes, des Musulmans, des Églises de réveil, des Indépendantistes et de l’Armée du salut.

Les chefs des six confessions religieuses disent avoir analysé la Feuille de route proposée par la CENI. Ils notent que l’équipe Kadima a accordé une place de choix à la sensibilisation, demeurée parent pauvre lors des processus électoraux de 2011 et 2018.

« Les chefs des six confessions religieuses disent apprécier également l’intérêt que la CENI accorde à la mise en place des cadres de concertation. Ce qui dénote sa volonté de conduire un processus électoral transparent, ouvert et accessible à toutes les parties prenantes« .

Cependant, ils estiment qu’au vu de l’étendue du territoire national et du nombre de parties prenantes, un délai d’un mois semble insuffisant pour la sensibilisation. Ils ont, en outre, pris acte des contraintes soulevées par la CENI et adressent aux parties prenantes concernées des recommandations.

Parmi ces recommandations, l’on note l’implication du Président de la république, la finalisation des réformes électorales au Parlement, la reconsidération par le Gouvernement du processus de recensement de la population, l’évaluation régulière par la CENI de la mise en œuvre de sa Feuille de route.

Il est également demandé aux partis politiques et à la Société civile de « mutualiser les efforts dans un plaidoyer pour la mobilisation des ressources et la pacification du pays, en vue de la tenue des élections libres, démocratiques et transparentes en 2023« . Rachidi MABANDU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort