L’AFDC désavoue le gouverneur Théo Ngwabidje

* Le parti de Modeste Bahati appelle ce dernier a tirer les conséquences de cette décision et à démissionner de son poste à la tête de l’Exécutif provincial.

Après plusieurs mises en garde, le parti de Modeste Bahati Lukwebo vient de passer à la vitesse supérieure. Le bureau politique de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC), a désavoué le gouverneur de la province du Sud-Kivu Théo Ngwabidje Kasi. La décision a été prise hier jeudi 3 février au cours d’une réunion de cette haute instance du parti aux fins d’examiner la situation sociale, politique et sécuritaire qui prévaut dans cette province.

Le Bureau politique de l’AFDC demande à Théo Ngwabidje de tirer les conclusions de ce désaveu et de démissionner de son poste de gouverneur de la province du Sud-Kivu, fonction qu’il exerce au nom et pour le compte du parti politique cher au speaker de la chambre haute du Senat.

La déclaration qui a sanctionné cette réunion, signée par le président a.i du bureau politique de l’AFDC Marie Jacqueline Rumbu Kazang, renseigne que cette décision est motivée par le constat d’une rupture consommée entre l’autorité urbaine et la population, laquelle se manifeste par une crise entre l’Assemblée provinciale et le gouvernement provincial.

Tout en réaffirmant son attachement aux valeurs de paix, de sécurité et de cohésion sociale, l’AFDC s’engage à travailler avec les autres forces politiques et sociales pour le rétablissement d’une paix durable dans la province du Sud-Kivu.

Destitué par l’Assemblée provinciale, Théo Ngwabidje n’a jamais quitté son fauteuil. Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter