La dépouille mortelle de Benoît Lwamba sera rapatriée ce jeudi

La dépouille mortelle de Benoît Lwamba Bindu, ancien président de la Cour constitutionnelle et du Conseil supérieur de la magistrature, sera rapatriée ce jeudi 17 février en République démocratique du Congo, par l’aéroport international de N’djili.

C’est Dieudonné Kaluba, actuel président de la Cour constitutionnelle et du Conseil supérieur de la magistrature, qui l’annonce, à travers un communiqué rendu public hier mercredi 16 février.

«Le président de la Cour constitutionnelle et président du Conseil supérieur de la magistrature, porte à la connaissance de la communauté nationale que la dépouille mortelle de monsieur Benoît Lwamba Bindu, premier président émérite de la Cour suprême de justice, président honoraire de la Cour constitutionnelle et du Conseil supérieur de la magistrature, décédé à Bruxelles, le 17 janvier 2022, sera rapatriée à Kinshasa, en RDC, terre de ses ancêtres, ce jeudi 17 février 2022, à 19 heures via l’aéroport international de N’djili», rapporte ce document. 

À cet effet, dit-il, un comité d’accueil composé des officiels et de la famille du défunt, sera sur place pour l’accueillir et l’acheminer au lieu réservé. Et ce, en attendant les cérémonies des hommages officiels qui se tiendront au Palais du peuple, à une date qui sera communiquée ultérieurement.

Benoît Lwamba est décédé à Bruxelles, dans le royaume de Belgique, le 17 janvier de l’année en cours. Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter