La Compagnie théâtre des Intrigants plaide pour la tenue des états généraux de la Culture

La Compagnie Théâtre des Intrigants (CTI) vient de totaliser 40 années d’existence. Cet événement a été célébré   le vendredi 11 février au musée national du Congo. Directeur artistique de cette « compahnie », le député honoraire Valentin Mitendo a retracé l’historique des Intrigants et fait état de leurs réalisations. Il en a profité pour plaider  pour la tenue des états généraux de la culture.

 » Grâce à l’action de tous nos partenaires, la CTI a créé 50 spectacles : Locataires gênants, de Éric Westapha, La Couronne de Fer Blanc, de Michel, Lettres du trottoir de Yoka Lye Mundaba … La Compagnie a effectué, en outre,  64 tournées nationales et internationales et a participé à 22 festivals sur l’échiquier international » a indiqué Valentin Mitendi.

Il a, par ailleurs, souligné que « Les Intrigants » ont  formé plus de 3.750 élèves artistes au cours de 250 ateliers. La Compagnie a initié « le festival de théâtre les Journées congolaises de théâtre pour et par l’enfance et la jeunesse (Jucotej) en 35 éditions avec un public de 151.489 spectateurs, des animations théâtrale et des vendredis au théâtre en 288 séances ».

La troupe a aussi formé 460 jeunes des quartiers défavorisés en 20 ateliers. Elle a également publié deux répertoires sur les Arts de la scène en RDC et un Agenda culturel. Et elle dispose de sa propre salle construite avec les moyens du bord.

subvention des artistes

Malgré toutes ces réalisations, le directeur artistique du CTI  a déploré le manque d’appui du gouvernement congolais aux artistes. Il a  plaide pour des subventions.  »  Avec l’appui des partenaires extérieurs,  nous arrivons à réaliser nos objectifs. Mais, s’ils décident de réduire leurs contributions, beaucoup d’entre nous ne s’en sortent pas. Tel est le cas depuis deux ans avec l’arrivée de la pandémie « .

« Aussi, poursuit-il, nous sollicitons l’implication de notre ministère et de notre gouvernement pour assurer des subventions, car nous portons l’étendard du théâtre congolais. Et à la tenue des Etats généraux de la culture ».

Présente à cette cérémonie, la ministre de la Culture, Arts et Patrimoine, Katumbu  Catherine a lancé un appel pour mutualiser les efforts des uns et des autres afin que les  conditions de travail des artistes soient améliorées.

 » Le Ministère travaille pour  la révision et la consolidation du projet de loi de politique culturelle. Il s’attend à prendre  en compte les critiques et propositions des uns et des autres pour les intégrer dans le projet de loi à  présenter au Gouvernement, avant de le  réintroduire au Parlement « .

Des saynettes ont été réalisées à cette occasion. Plusieurs invités ont témoigné de leurs passages à la Compagnie théâtre des Intrigants. Fyfy Solange TANGAMU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter