Ilunga Makabu : « L’heure a sonné pour le Congo» 

Après sa victoire face au Sud-Africain, Thabiso Mchunu,  le boxeur congolais, Junior Ilunga Makabu a conservé sa ceinture de champion du monde des lourds-légers de World boxing council (WBC) qu’il détient depuis 2020.    Après ce succès chèrement acquis, le samedi 29 janvier à Warren dans l’État d’Ohio aux États-Unis d’Amérique, le pugiliste a lâché que l’heure  a sonné  pour le Congo. 

«This is our time for Congo» ( Comprenez l’heure a sonné pour le Congo, Ndlr), s’est exclamé  le champion Junior Ilunga Makabu après sa victoire sur décision de deux juges sur les trois possibles. 

Le premier l’a déclaré vainqueur, 115-113. Le deuxième, 116-112. C’est le troisième juge qui a annoncé des résultats différents de  deux autres soit la défaite de 115-113. 

Tout s’est donc joué sur les détails. Un heureux dénouement pour ce boxeur qui fait la fierté de la RDC. 

Junior Makabu avait déjà battu son challenger par KO au 11è round en 2015 après que le Congolais a  entamé difficilement le combat. 

Il a défendu pour la deuxième fois avec succès son titre de champion du monde des poids cruisers de la WBC, l’une des quatre grandes fédérations de boxe professionnelle. La première fois, c’était en décembre 2020 face au Nigérian Olanrewaju Durodola à Kinshasa. 

Depuis ses débuts professionnels, le 20 juin 2008, le boxeur congolais, âgé de 34 ans, compte désormais 29 victoires et 2 défaites.  

Le prochain rendez-vous de Junior Ilunga Makabu sera peut-être contre le Mexicain Saul Canelo Alvarez pour l’unification des titres chez les supers-moyens et les lourds-légers (Cruiserweight). Le combat a été confirmé par la World Boxing Council (WBC) pour le mois de mai 2022. Gloire BATOMENE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter