Fridolin Ambongo: « Demain si nous ne prenons pas garde, un autre accident va survenir avec les gros camions »

Le Cardinal Fridolin Ambongo Besungu a prévenu les autorités politico-administratives du pays en général et de Kinshasa en particulier sur un éventuel drame du marché Matadi Kibala, si de fortes mesures ne sont non seulement prises mais mises aussi à exécution. C’était au cours de de son homélie, hier mercredi 9 février à la paroisse Notre Dame du Rosaire de Mont-Ngafula, lors de la messe de suffrage des 25 victimes de la tragédie dudit marché.

« Demain, si nous ne prenons pas garde, un autre accident va survenir, et peut-être pas avec le câble, mais avec les gros camions qui fonceront sur les paisibles citoyens au marché », a averti, l’Archevêque métropolitain de Kinshasa.
« Quand tout le monde sera mort dans des circonstances pareilles, qui allons-nous diriger demain ? Nous serons des dirigeants, des chefs pour qui? Nous serons des chefs dans un cimetière. Nous serons des autorités qui règnent dans le royaume des morts », a-t-il lâché.
Plusieurs personnalités politiques ont pris part à cette célébration eucharistique, notamment le président de l’Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECiDé), Martin Fayulu. Les cadres de Lamuka ont également rehaussé de leur présence cette cérémonie.
Au total, 25 personnes ont trouvé la mort par électrocution suite au détachement d’un câble électrique de haute tension, le mercredi 2 février après la pluie.
Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila a annoncé que leurs obsèques auront lieu ce vendredi 11 février au stade Vélodrome de Kintambo, situé juste en face de la paroisse Saint François de Sales et à un jet de pierre du Collège Saint Georges. Gloire BATOMENE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort