DGCMP : le DG Michel Ngongo aux arrêts

Le Directeur général de la Direction Générale du Contrôle des Marchés publics (DGCMP), Michel Ngongo Salumu est aux arrêts. Il a été écroué hier mercredi 16 février par le Parquet général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe.

La justice reproche à ce mandataire public d’avoir autorisé le contrat avenant, décrié par l’Inspection générale des finances (IGF) d’un montant de 8 millions USD de la Société commerciale des transports et des ports (SCTP) (ex-Onatra) en violation de la loi.

Des témoins racontent que le Directeur général, Michel Ngongo Salumu, a été interpellé le mardi 15 février par la police judiciaire en tenue civile et à bord de deux jeeps. Le Directeur général de la DGCMP aurait été auditionné le même jour au  Parquet Général près la cour d’Appel de Kinshasa/Gombe pour présumé détournement et faux en écriture, apprend-t-on.

A propos de ce même dossier, le PCA ai, et le DG ai de l’ex-Onatra ont été tous les deux arrêtés et transférés à l’ex-prison de Makala le week-end dernier.

Le PCA Emmanuel Mbo et le Directeur général Jean Masumbuko ont été arrêtés jeudi 10 février sur demande de l’IGF. Ils avaient été désignés, il y a quelques mois, pour remplacer temporairement l’ancienne équipe soupçonnée de mauvaise gestion.

D’après Me Georges Kapiamba, coordonnateur de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ), ces deux mandataires sont accusés par l’IGF de détournement des deniers publics.

La fraude, explique-t-il, porte sur un contrat de réhabilitation de quais sur le port de Matadi, au Kongo-Central. La facture de 2 millions USD est passée à 8 millions USD.

Le détournement des deniers publics dans cette entreprise de Portefeuille de l’Etat, constate-t-on, serait à la base des arriérés de plusieurs années dont sont victimes les agents. Rachidi MABANDU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter