CAN 2022: le Sénégal arrache la première Coupe d’Afrique de son histoire

Le Sénégal s’est offert son premier trophée continental face à l’Egypte ce dimanche 6 février à Yaoundé au Cameroun lors de la 33e finale de la CAN. Il a fallu attendre la séance de tirs au but pour voir les Lions de Téranga exulter enfin (4 tirs à 2, 0-0 après prolongation). Le Sénégal a attendu sa troisième finale après 2002 et 2019 pour enfin devenir champion d’Afrique.

Le Sénégal, à la recherche d’un premier titre continental, – avec sa star Sadio Mané -, ne s’est pas facilité la tâche après ce penalty accordé après la faute de Mohamed Abdelmonem sur Saliou Ciss, après un tacle raté, et crocheté sur la gauche de la surface (5e). Un penalty raté par Mané qui aurait pu changer la face de cette finale.

Gabaski, un gardien coriace

Mais le joueur de Liverpool est tombé sur un os appelé Mohamed Abou Gabal, dit Gabaski, une nouvelle fois très inspiré, qui choisit le bon côté et détourne le ballon avec les poings (7e). Gabaski, décisif lors des séances de tirs au but contre la Côte d’Ivoire et le Cameroun, restera certainement comme un des personnages clef de la CAN 2022.

Dès le début de rencontre, les Lions poussent, alors que les Pharaons souffrent, mais ne plient pas face aux assauts sénégalais. Comme cette frappe de Ismaïla Sarr trop écrasée (12e).

Il faut attendre la 27e minute pour voir Mohamed Salah, en manque de fraîcheur, tiré au but. A la 42e minute, côté gauche à la limite de la surface, le Pharaon envoie le ballon dans la lucarne de Mendy avec une frappe magnifiquement enroulée. Le portier Sénégalais est à la parade.

Le Sénégal succède à l’Algérie

Dominateur à Yaoundé, le Sénégal ne concrétise pas malgré plusieurs temps fort. À la pause, les Lions n’ont toujours pas trouvé la solution pour commencer à essayer de casser l’adage qui dit jamais deux sans trois. Déjà deux fois finaliste malheureux en 2002 et 2019, la troisième doit enfin être la bonne.

En seconde période, Gabaski est encore décisif en attrapant le ballon juste devant les pieds de Sadio Mané (53e). Le portier du Zamalek est aussi sur la trajectoire d’un centre de Saliou Ciss au premier poteau (55e). Pour la quatrième fois depuis les huitièmes de finale, l’Egypte emmène son adversaire en prolongation. Et Gabaski repousse la tête de Bamba Dieng sur le centre de Saliou Ciss (100e). Le gardien des Pharaons sauve encore son équipe sur une frappe sèche, toujours de Bamba Dieng (115e).

La victoire se jouera comme en 2015 au Gabon, aux tirs au but. Et Gabaski, extraordinaire tout au long de la finale, ne donnera pas la victoire aux Pharaons. Ironie du sort, Sadio Mané emmène les Lions sur le toit de l’Afrique avec son tir au but réussi. Au palmarès, le Sénégal succède à l’Algérie, qui a été éliminée lors de la phase de poules. RFI

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort