Augustin Kabuya : taire les querelles internes et pérenniser le combat politique du Sphinx

A l’UDPS/Tshisekedi, la commémoration, mardi 15 février, des 40 ans du parti s’est faite dans la stricte méditation, via une messe d’action de grâce organisée à la cathédrale Notre Dame du Congo, en présence de son Secrétaire général, Augustin Kabuya, et de plusieurs notabilités du pays.

Le célébrant du jour a indiqué à l’assistance, que 40 ans, c’est l’âge de la maturité. Et  à l’occasion, il a exhorté  les militants et cadres du parti présidentiel à pérenniser le combat politique d’Étienne Tshisekedi, à regarder dans la même direction et surtout à taire les querelles internes. 

Cette exhortation fait écho à la réconciliation, au pardon que prêche ces derniers temps dans toutes ses sorties, Augustin Kabuya.  Au point qu’invité à s’adresser à l’auditoire, le Secrétaire Général de l’UDPS a estimé son intervention sans objet, demandant aux combattants et cadres du parti de traduire dans les faits, l’homélie du prêtre catholique. 

 » J’estime que mon intervention est sans objet, a affirmé Augustin Kabuya, expliquant que l’officiant du jour a abordé tous les problèmes que connait le parti présidentiel… Que cette parole de Dieu joue un grand rôle dans nos cœurs…« , s’est-il exprimé, avant de remercier l’assistance.

« Aujourd’hui (le 15 février, Ndlr) est un grand jour pour nous héritiers du combat déclenché par les pères fondateurs du parti en date du 15 février 1982. Ainsi, je ne peux que souhaiter une bonne fête de 40 ans d’existence de l’UDPS à tous les enfants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social « , a conclu le tout puissant SG du parti présidentiel. Didier KEBONGO

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter