Les USA réaffirment leur engagement à accompagner le processus électoral en cours en RDC

L’administration Biden est déterminée à accompagner le processus électoral en cours en République démocratique du Congo (RDC).  C’est ce qu’a affirmé la directrice principale du Conseil de sécurité des Etats Unis, le vendredi 28 janvier, au cours d’un entretien avec Denis Kadima Kazadi, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Le chef de la sécurité américaine avait fait le déplacement pour la Centrale électorale en compagnie de l’ambassadeur des Etats Unis en RDC, Mike Hammer Nzita.  L’engagement des Etats-Unis dans l’accompagnement du processus électoral a été le principal sujet évoqué au cours de cette rencontre  intervenue une semaine après la validation de la feuille de route de la Ceni. Il s’est focalisé sur le processus électoral en cours en République démocratique du Congo en prévision des élections de 2023.

« Nous sommes venus discuter essentiellement du processus électoral qui constitue le prélude aux élections de 2023 et la manière dont les Etats-Unis pourront contribuer à leur réussite au point de vue besoins et assistance.  Car, nous sommes déterminés à contribuer à ce qu’elles soient crédibles, transparentes et accessibles à tous« , a souligné l’hôte du numéro un de la Centrale électorale.

De façon continue et avec persévérance, le président de la Ceni s’applique à mettre tous les atouts du côté de son institution en vue de combler les attentes. 

Dana Banks est dans la suite de Daleep Singh, conseiller adjoint à la sécurité nationale des USA, dont la visite se situe dans le cadre’ de l’engagement de l’administration Joe Biden à travailler en partenariat avec les pays africains en vue de faire face aux défis mondiaux et faire progresser des intérêts communs.  Dans des domaines requérant une coopération élargie. Rocco NKANGA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter