Les envoyés nucléaires de Séoul, Washington et Tokyo ont discuté du dernier lancement de la Corée du Nord

SEOUL, 17 jan. (Yonhap) — Les envoyés nucléaires en chef de la Corée du Sud, des Etats-Unis et du Japon ont tenu ce lundi un entretien téléphonique sur le dernier tir d’essai de la Corée du Nord et sont convenus de maintenir une coopération trilatérale étroite dans la région, a fait savoir le ministère des Affaires étrangères de Séoul.

Noh Kyu-duk, représentant spécial sud-coréen pour la paix et la sécurité sur la péninsule coréenne et ses homologues américain et japonais, Sung Kim et Takehiro Funakoshi, ont tenu des consultations d’urgence quelques heures après que le Nord a tiré deux missiles balistiques présumés à courte portée vers la mer de l’Est, sa quatrième démonstration de force cette année.

Les envoyés ont donné leur évaluation des lancements de projectiles de ce lundi et discuté des contre-mesures, a indiqué le ministère.

«Portant une grande attention aux prochaines actions de la Corée du Nord, ils sont convenus de maintenir une coopération trilatérale étroite pour gérer de façon stable la situation dans la péninsule coréenne et la reprise du dialogue (avec le Nord) à une date rapprochée», a-t-il déclaré dans un communiqué de presse.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort