Le FIDA s’engage à accompagner les migrants dans leurs opérations de transferts des fonds

Le FIDA et la Commission européenne organisent le 26 janvier prochain le Forum mondial sur les envois de fonds, l’investissement et le développement (GFRID). Cette rencontre de haut niveau va se focaliser sur le thème «Envois de fonds et investissements: comment les migrants financent le développement durable».

Selon le FIDA, des travailleurs migrants dans le monde envoient des milliards de dollars à leurs familles vivant dans les pays en développement pour des besoins essentiels. Ils jouent un rôle crucial pour sortir des millions de personnes de la pauvreté. Mais, le véritable potentiel de la transformation de ces transferts est liée à leurs investissements dans l’éducation, les soins de santé et l’accumulation de l’actif.

Le Forum fera la lumière sur les deux modalités de contribution financière des migrants à leurs pays d’origine: les envois de fonds, les investissements. L’objectif est d’offrir des pistes sur la manière d’accompagner les migrants et d’en tirer parti. Il sera également question de recenser les stratégies potentielles par rapport aux enjeux du développement.

C’est dans cette optique que les organisateurs ont décidé que les discussions s’appuient sur le récent rapport du Centre commun de recherche de la Commission européenne intitulé « Diaspora finance for development : from remittance to investment (Le financement du développement par la diaspora: des envois de fonds aux investissements, NDLR). Ce dernier détaille le large éventail de mécanismes financiers permettant aux migrants de transférer des fonds vers leurs pays d’origine et d’y investir.

Le programme de la journée prévoit une table ronde qui fera appel aux experts mondiaux et de praticiens des secteurs public et privé. Des expériences vécues et des leçons tirées d’initiatives réussies seront également présentées aux participants.

Maximiser l’impact d’envois dees fonds

Le GFRID rassemble des décideurs clés, des parties prenantes et des praticiens engagés dans le domaine des envois de fonds et de la migration pour le développement.

Le premier forum avait été organisé en 2007. Depuis cette année, le FIDA a rassemblé plus de 1 000 participants des secteurs public et privé et de la société civile. Cela pour faciliter la création de partenariats et l’échange de bonnes pratiques, afin de maximiser l’impact des envois de fonds au profit des communautés de migrants d’origine.

Cette agence spécialisée des Nations unies s’associe à des institutions financières internationales clés et à d’autres organisations de premier plan, notamment  la Commission européenne et le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies.

Cette initiative avait été reconnue par l’ancien  secrétaire  général des Nations Unies Ban Ki-moon, comme l’un des outils pratiques pour mettre en œuvre le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. 

Le GFRID est désormais considéré comme un instrument clé pour sensibiliser et promouvoir des modèles et des mécanismes visant à tirer partie de l’impact de la migration et des envois de fonds pour le développement durable.

L’événement contribue à la gouvernance mondiale et à une meilleure coordination des envois de fonds et des investissements des migrants, en poursuivant les efforts pour réduire considérablement les coûts de transfert, maximiser leur impact et contribuer finalement à la réalisation des objectifs de développement durable. Dina BUHAKE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort