EPST: La Secrétaire générale s’oppose au réaménagement du calendrier scolaire

Aucun réaménagement du calendrier scolaire ne sera effectif sans l’aval du ministre de tutelle. Montée sur ses grands chevaux, la Secrétaire générale à l’EPST s’est fermement opposée à toute tentative de rectification de ce calendrier sur le territoire congolais.

Dans une mise au point diffusée hier mardi 18 janvier à Kinshasa, Mme Christine Nepa Nepa s’est insurgée contre ces réfractaires qui tentent de réaménager le calendrier scolaire dans les provinces.

Cette  mise en garde intervient au lendemain d’une période trouble où des informations concordantes renseignent que, dans certaines provinces, des établissements scolaires tâchent de bousculer leur calendrier en violation de la Constitution. 

Dans sa correspondance adressée aux réfractaires, Christine Nepa Nepa   rappelle aux concernés les dispositions légales, notamment l’article 202 de la Constitution, en son point 24, qui confère un pouvoir exclusif au pouvoir central sur la gestion et la modification du calendrier scolaire. 

Ainsi, sur instruction du Ministre de l’EPST, Tony MWABA,  la patronne de l’administration de l’EPST exige aux provinces  concernées surseoir aux calendriers scolaires réaménagés. Mathy MUSAU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter