Maniema : 255.000 dollars requis pour lutter contre la malnutrition

La malnutrition frappe de plein fouet la province du Maniema. Elle est à l’origine de 44,2% de décès d’enfants de 0 à 59 mois, révèle le Programme national de nutrition. Face à ce tableau sombre, le coordonnateur provincial de ce programme, Dr Musa Bikulo Byanse, suggère un plan de riposte à hauteur de 255.000$  »pour inverser la tendance ». Invité à Kindu, il a fait part de ce plaidoyer au Gouverneur intérimaire Afani Idrissa Mangala hier mercredi 8 décembre dans le hall du gouvernorat.

Faisant le point sur la malnutrition dans cette province, Dr Musa Bikulo Byanse a indiqué que 22.047 enfants du Maniema souffrent de malnutrition aiguë. Pour leur part, 13.531 enfants pâtissent de malnutrition sévère, au moment où 4.859 femmes enceintes sont victimes de la malnutrition, fait remarquer le coordonnateur provincial du Programme national de nutrition.

Au regard du rapport de la coordination provinciale du Programme national de nutrition, 12 zones de santé sur les 18 que compte la province du Maniema, 12 sont affectées par la malnutrition.

Mutualisation des efforts

Emu par cette situation, le Gouverneur ad intérim du Maniema plaide pour la mutualisation des efforts en vue de sauver la population de la malnutrition. Aux dires d’Afani Idrissa Mangala, son gouvernement a décidé de consacrer une rubrique à la prise en charge des cas de malnutrition, dans le projet d’édit budgétaire, déposé à l’Assemblée provinciale.

Cette option, souligne-t-il, intervient après l’arrêté qu’il a signé le 7 décembre dernier, instituant une Commission provinciale de lutte contre la malnutrition. Cette commission, précise le Gouverneur ad intérim du Maniema, est constitué du comité provincial présidé par le Gouverneur, du comité technique supervisé par le médecin coordonnateur et du comité local, chapeauté par le responsable de l’entité territoriale concernée.

Le plaidoyer de Mangala pour les sinistrés

Au regard des ressources limitées dont dispose l’Exécutif provincial, Afani Idrissa Mangala sollicite l’appui des humanitaires, des partenaires au développement et des hommes de bonne volonté. Il les convie à se joindre à lui afin d’éradiquer la malnutrition dans la province du Maniema d’ici 2030.

Présent à cette cérémonie, les membres du cluster nutrition, le représentant de l’UNICEF, ceux de l’ONG ALIMA qui intervient déjà dans ce domaine et l’ensemble des participants ont salué l’engagement du Gouverneur ad intérim. Ils ont encouragé  Afani Idrissa Mangala à persévérer dans la lutte contre la malnutrition, comme il le fait déjà depuis son avènement à la tête de la province. Yves KALIKAT

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort