L’épouse du Chef de l’Etat réconforte les militaires blessés de guerre

En tournée dans l’ex Province Orientale, la Première dame de la RD Congo a séjourné pendant 48 heures à Bunia chef-lieu de la province de l’Ituri pour communier avec la population, pour la plupart victime des affres de la guerre interethnique, fait remarquer un communiqué de presse du bureau du conjoint du Chef de l’Etat. 

Denise Nyakeru Tshisekedi a commencé sa visite  par l’orphelinat des sœurs de la charité maternelle qui encadre des enfants de tous âges. Ce sont  pour la plupart des enfants, soit nés du viol, soit abandonnés par les filles mères après accouchement, soit encore ceux dont les mères  souffrent des maladies mentales. Sur place, la présidente de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi (FDNT) a offert un lot important de vivres et non vivres à ces enfants, notamment du lait, du riz, de la semoule, des couches, des haricots, des savons, des lotions…

La seconde étape de sa visite à Bunia a été l’hôpital général de référence de cette ville. Ici, l’épouse du Chef de l’État s’est intéressée en premier aux militaires blessés  de guerre. Elle les a réconfortés tout en  les rassurant d’une prise en charge médicale appropriée.

Ensuite, Denise Nyakeru a rendu visite à plusieurs autres malades de cet hôpital. Comme dans tous les hôpitaux où elle  est passée Denise Nyakeru Tshisekedi a payé les factures des femmes accouchées avant de remettre des matelas, des produits pharmaceutiques, des kits chirurgicaux, des matériels de maternité et des vivres à ce centre médical.

C’est le mardi 30 novembre avant de quitter Bunia pour Isiro dans le Haut-Uele que la première dame est allée rencontrer les déplacés de guerre venus de Djugu, installés les uns sur le site ISP Bunia et, les autres, au Camp Kigoze. Au total près de 4000 ménages (14.828 personnes) sont hébergés au camp Kigoze dans la commune de Shari.

Cette population vit dans ce site depuis fin 2018 grâce au diocèse de Bunia, en collaboration avec des partenaires comme l’UNICEF, le UNHCR avec l’appui de la présidence de la République. Le site de l’ISP Bunia héberge aussi près de 15.000 personnes. Un lot important de vivres a été offert à ces populations. Ces dernières  ne demandent que le  rétablissement rapide de la  paix dans la région pour qu’elle retourne dans leurs villages respectifs.

La rencontre entre la présidente de la FDNT et les finalistes du secondaire a bouclé la mission de l’épouse du chef de l’Etat à Bunia, précise le communiqué de presse parvenu à Forum des As.            Mathy Musau

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort