Le DG d’Equity BCDC satisfait de l’étape de Kinshasa

*Au cours d’un cocktail de remerciement, Célestin Mukeba juge positive, la clotûre de la phase de la capitale.

Lancée le 29 novembre dernier, la mission commerciale Kenya-RDC se poursuit.  L’étape de Kinshasa s’est clôturée le vendredi 3 décembre. A cette occasion, le groupe Equity BCDC, cheville ouvrière de cette rencontre a organisé dans le hall de son siège sur le bulevard du 30 juin,  un cocktail à l’honneur des investisseurs Kenyans en séjour en RDC.

Dans son mot, le directeur général d’Equity BCDC, Célestin Mukeba, a procédé à une brève restitution de ce qu’a été cette étape de Kinshasa qui, selon lui, s’est clôturée sur une note positive.

Aussi, a-t-il remercié les investisseurs Kenyans pour le travail abattu durant cette étape de la capitale congolaise. A l’en croire, après Kinshasa, les hommes d’affaires Kenyans se rendront à Lubumbashi  non seulement pour échanger avec les opérateurs économiques locaux, mais aussi pour prospecter les opportunités d’investissement durant trois jours.

DES OPPORTUNITÉS D’AFFAIRES DÉNICHÉES

« Ce soir, nous avons organisé un cocktail de remerciement pour les investisseurs Kenyans qui sont venus participer à cette foire commerciale organisée du 30 novembre à ce 3 décembre à Kinshasa. C’est pour débloquer les opportunités de commerce qui existent entre les deux pays. Cette mission fait suite à la rencontre entre les présidents Kenyatta et Felix Tshisekedi au mois d’avril dernier. Ensemble, et dans le contexte d’adhésion de la RDC à la Communauté économique de l’Afrique de l’Est, ils ont voulu débloquer toutes les opportunités possibles pour que les deux pays puissent commencer le commerce transfrontalier. Et Equity est là pour accompagner ces partenariats qui vont se nouer entre les entrepreneurs congolais et kényans« , a déclaré Eddy Tambwe, directeur régional Ouest Equity BCDC. 

Selon lui, la phase de Kinshasa a connu des travaux intenses. Il affirme que cette étape a été riche, en ce qu’elle a permis de dénicher les grandes opportunités d’affaires  que présentent les provinces de Kinshasa, du Kwango, du Kwilu et de Maï-Ndombe.

 « Nous avons connu trois jours d’intenses travaux. On a tenu des panels au niveau national et provincial, des discussions et des rencontres. Il y a eu des expositions des produits locaux. On a donné l’opportunité aux provinces de mettre leurs atouts en avant. Il y a des choses que nous mêmes en tant que Congolais avons découvertes pendant ces panels que l’on ne connaissait pas avant. On a découvert de grandes richesses des provinces du Kwilu, du Kwango et du Maï-Ndombe, des opportunités d’affaires qui existent dans la province du Kongo Central et à Kinshasa« , a témoigné le directeur régional Ouest d’Equity BCDC.

L’APPUI D’EQUITY BCDC GARANTI

Parlant de la suite des travaux, Eddy Tambwe a rassuré les entrepreneurs du soutien d’Equity BCDC qui n’est pas seulement limité à l’aspect financier. Cet appui, a-t-il affirmé, comprend aussi l’accompagnement et la formation.

« Les entrepreneurs peuvent toujours s’appuyer sur le soutien d’Equity qui n’est pas seulement limité à l’aspect financier. Il y a également un soutien d’accompagnement et de formation. Le constat est que la plupart des entrepreneurs de notre pays ne sont pas structurés en tant qu’entreprise. Un financement mal structuré a plus de chances de mal tourner qu’un financement structuré. C’est ce travail de formalisation que nous allons abattre« , a-t-il affirmé.

Le directeur régional Ouest d’Equity a clos son intervention en rappelant que la mission d’Equity est d’être le champion de la prospérité socio-économique des peuples africains. « La RDC étant un marché encore non suffisamment exploité, il est donc tout à fait normal qu’une mission commerciale de grande envergure y soit organisée afin de faciliter et  débloquer les opportunités d’affaires entre les opérateurs économiques Congolais et Kényans« , a conclu Eddy Tambwe.

PLUS DE 200 INVESTISSEURS KENYANS EN RDC

Après trois jours de travaux à Lubumbashi, dans la province du Haut Katanga, la mission va se rendra à Goma, dans le Nord-Kivu pour deux jours. Elle va se clôturer le 13 décembre, à Mbuji-Mayi, dans le Kasaï-Oriental.

Rappelons que plus de 200 investisseurs Kenyans prennent part à cette mission commerciale organisée par les gouvernements de la RDC et du Kenya, en partenariat avec le groupe Equity, à travers ses filiales Equity Bank du Kenya et Equity BCDC en RDC.

« Débloquer les opportunités de commerce, de tourisme et d’investissements en RDC et dans les pays de la région des Grands Lacs« , tel est le thème principal retenu pour cette grande croisade économique.

Cette mission commerciale a pour objectif de promouvoir le commerce régional et la croissance des entreprises. Elle est le résultat des accords bilatéraux signés par le président de la RDC Félix-Antoine Tshisekedi et son homologue du Kenya Uhuru Kenyatta en avril dernier à Kinshasa.

PLUS DE 11 MILLIARDS D’ACTIFS

Quant au groupe Equity, c’est la plus grande banque de la région avec des actifs de 11,2 milliards et une capitalisation boursière de 2 milliards USD. Le groupe compte 15 millions de clients, 337 succursales, 56. 772 agents, 32.269 commerçants, 697 guichets automatiques et beaucoup de canaux bancaires numériques.

On rappelle qu’Equity BCDC est une banque née de la fusion d’Equity avec la Banque commerciale du Congo (BCDC). Elle sert plus de 1.000.000 de clients à travers la RDC grâce à son vaste réseau de services financiers, complèté par des canaux numériques comptant 3.700 agents bancaires, 70  succursales réparties dans le pays et 214 guichets automatiques. Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort