La Ligue arabe recommande l’adoption d’une carte unifiée du monde arabe avec la carte complète du Maroc

Le Caire- La Ligue des États arabes a adressé une Note à tous les organes et organisations sous sa bannière, recommandant l’adoption d’une carte unifiée dans tous les événements qu’ils organisent, en joignant une carte des pays arabes comprenant la carte complète du Maroc.

La MAP a appris de sources diplomatiques arabes que la Ligue arabe a transmis cette Note à tous ses organes et organisations en exigeant le respect total de son contenu.

La position de la Ligue arabe est venue en réponse à une protestation exprimée, récemment, par la délégation algérienne au sein de la Ligue contre la publication de la carte complète du Maroc dans l’un des événements organisés par l’Organisation des femmes arabes au Caire.

La Ligue arabe a joint à la Note, qui a été consultée par la MAP, une carte complète du monde arabe, y compris une carte du Maroc qui comprend les provinces du Sud du Royaume.

Dans la même veine, la dernière réunion ministérielle des ministres arabes de l’Habitat, organisée dans la capitale jordanienne, Amman, a souligné la nécessité de respecter la géographie et la souveraineté des États et à veiller dans toutes les manifestations organisées par les organismes, les fédérations et les organisations affiliés au Conseil des ministres arabes de l’Habitat, à publier la carte complète et non divisée du monde arabe.              MAP

Commentaire

Mieux vaut tard que jamais, dit-on. La recommandation de la Ligue arabe vient réparer une anomalie qui énerve autant l’histoire, la géographie, le droit à l’intégrité territoriale de l’un de ses Etats membres. En l’occurrence, le Maroc. Un pays, une nation pluriséculaire. Ce Maroc qui a été de tous les combats pour la décolonisation des pays arabes en commençant par l’Algérie voisine.

Ce Maroc qui a fait de la cause palestinienne une  » question nationale  » au même rang  que le noble combat pour la marocanité du Sahara. Ce Maroc qui, par son Souverain, préside le Comité Al Qods (Jérusalem) chargé de veiller sur les lieux saints musulmans de la ville.

Ce Maroc qui ne ménage aucun effort pour exprimer sa solidarité … avec tout pays arabe en difficultés. C’est le cas tout récemment du Liban qui a bénéficié du secours de l’Hôpital militaire de campagne. Bref, en optant pour la carte complète du Royaume, la Ligue arabe ne fait que souscrire à la dynamique positive en cours sur le dossier du Sahara marocain. Un conflit artificiel hérité de la guerre froide en passe d’être réglé sur pied du plan de large autonomie sous souveraineté marocaine. Une voie de sortie considérée par l’essentiel de la communauté internationale comme la seule base sérieuse et réaliste de règlement de ce différend régional.      José NAWEJ

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter