La coopération sino-africaine a gagné en maturité, selon un universitaire

ABIDJAN, 8 décembre (Xinhua) — Les relations entre la Chine et l’Afrique ont gagné en « maturité » et reposent sur des « fondamentaux solides« , a estimé mercredi Abdoulaye Bamba, enseignant-chercheur à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, au terme de la 8ème conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine qui s’est tenue à Dakar au Sénégal.

Ces relations « ont connu une évolution exponentielle qui a rapproché davantage les deux parties et cette coopération a gagné en maturité, reposant sur des fondamentaux solides« , a-t-il jugé en commentant les principales annonces de ce sommet tenu les 29 et 30 novembre 2021.

« La Chine a identifié les grands défis qui attendent l’Afrique et elle lui offre une nouvelle alternative« , a relevé M. Bamba. Pour lui, la Chine peut aider l’Afrique à les surmonter en continuant de se démarquer des puissances occidentales avec une coopération fondée sur « une plus-value : le respect mutuel, le respect des engagements, un véritable transfert de technologies« .

« La Chine doit faire la différence dans le secteur du transfert de technologies et renforcer la coopération sur ce plan pour accélérer le développement et la croissance économique sur le continent« , a-t-il martelé.

Selon l’universitaire, l’amitié sino-africaine a « toujours été indéfectible » et elle affiche « un dynamisme » avec cette conférence ministérielle qualifiée de « levier essentiel » des relations entre les deux parties.

« Les liens se sont resserrés et la Chine a montré aux Africains, à travers ces rencontres, son indéfectible attachement à cette coopération et surtout à aider l’Afrique à sortir de sa léthargie économique et à se prendre en charge« , a estimé M. Bamba.

Dans un contexte marqué par la pandémie de nouveau coronavirus, l’universitaire a salué le renforcement de la coopération sanitaire pour juguler les effets néfastes de ce fléau à travers la fourniture de vaccin pour permettre au continent d’atteindre l’objectif de 60% de sa population vaccinée en 2022.

Il a appelé la Chine et l’Afrique à continuer d’approfondir leur coopération dans le cadre de l’Initiative la Ceinture et la Route (ICR) pour associer plus étroitement les stratégies de développement des deux parties.

Pour Abdoulaye Bamba, les résolutions des différents sommets du FCSA se sont traduites concrètement et ont été bénéfiques aux deux parties, justifiant le slogan « gagnant-gagnant » de cette coopération.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort