La campagne de contrôle des vignettes reportée à une date ultérieure

Bonne nouvelle pour les usagers de la route à Kinshasa : les conducteurs de véhicules non en règle d’achat de la vignette pour l’exercice 2020-2021 peuvent encore circuler librement et pendant plusieurs jours sur les principales artères de la capitale. Et pour cause, la campagne de contrôle policier de cette taxe routière, lancée depuis le lundi 29 novembre dernier, est reportée à une date ultérieure.

Selon le communiqué du général Sylvano Kasongo,  Commissaire provincial de la Police nationale congolaise (PNC), ville de Kinshasa, qui donne cette nouvelle, la décision a été prise par le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, pour permettre à la population de bien  célébrer les festivités de fin d’année 2021.

Dans les milieux des Kinois, conducteurs de véhicules, cette décision du numéro 1 de la ville, considérée comme une mesure de grâce, est bien accueillie dans la mesure où elle participe à la fluidité du transport en commun sur les principales artères de la métropole congolaise.

On rappelle qu’aussitôt lancée le lundi 29 novembre dernier, la campagne de contrôle de vignette par des éléments de la PNC en a rajouté aux embouteillages de plusieurs heures observées depuis plusieurs semaines à des heures de forte affluence, sur les principales routes de Kinshasa. D’où, la grogne au sein de la population qui a sévèrement critiqué la décision de l’autorité urbaine. Car, dès lors que la plupart des routes sont fermées au trafic pour raison de travaux de réhabilitation, le fait d’ériger des barrières policières diurnes pour contrôler la vignette, a été ni plus ni moins la meilleure façon d’amplifier le calvaire des Kinois en matière de transport en commun. Ci-contre, le communiqué du Commissaire provincial de la PNC/Kinshasa. Grevisse KABREL   

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort