JC Vahamwiti invite ses pairs à honorer et pérenniser les valeurs que Malumalu incarnait

Ils étaient, au total, 47 lauréats en Master de gestion du cycle électoral, parmi lesquels Jean Chrysostome Vahamwiti. Ils  sont sortis de la première promotion de l’Ecole de Formation électorale en Afrique centrale (EFEAC). Pour JC Vahamwiti, cette première promotion baptisée « Abbé Apollinaire Malumalu’’ doit honorer son promoteur et pérenniser les valeurs qu’il incarnait’’. 

L’Afrique et la Communauté internationale peuvent désormais compter sur des experts électoraux formés sur le sol congolais à l’Ecole de formation électorale en Afrique centrale (AFEAC).

Le DG de l’EFEAC, Jean Louis Esambo a présidé la cérémonie de remise des brevets aux 47 master en gestion du cycle électoral, organisée le mardi 21 décembre au ministère des Affaires étrangères à Gombe.

Il a, à cette occasion, exhorté le Gouvernement de la RDC à prendre en charge le centre d’excellence de la Communauté économique des états de l’Afrique centrale (EFEAC). 

Outre le ministre honoraire de l’Agriculture et Développement rural, trois membres de l’équipe actuelle de la Ceni et la Vice ministres de la Défense nationale figurent notamment  parmi les lauréats. Ce n’est pas par hasard que Jean Chrysostome Vahamwiti a opté pour l’école d’excellence électorale. C’est en sa qualité de Secrétaire général adjoint chargé du processus électoral et de la formation au au sein du Mouvement Social pour le Renouveau( MSR), fonction qu’il exerce également au sein du regroupement politique Alliance des démocrates pour le Renouveau et le progrès (ADRP) dont le MSR est membre. 

Initiative de 10 pays membres de la CEEAC

Son expérience, doublée du savoir lui permettra de se mettre au service de tous avec plus d’efficacité. La RDC peut également compter sur l’expertise de l’ensemble de la toute première promotion de l’EFEAC en matière de gestion électorale auprès de laquelle le pays lui-même, l’Afrique et la Communauté internationale peuvent recourir pour des scrutins à venir. 

 Cette école d’excellence fait partie de l’héritage de l’ingénieux Abbé Apollinaire Malumalu. Elle rappelle son apport dans le cosmos électoral. C’est ainsi que cette première promotion,  pense Jc Vahamwiti, « doit honorer son promoteur et pérenniser les valeurs qu’il incarnait’’

La première promotion a ouvert ses portes en octobre 2017 avec cinq filières à savoir: planification électorale, management électoral, communication électorale, droit électoral et observation électorale. 

Les experts ont suivi des cours spécialisés en tronc commun comme en option. Il s’agit notamment des systèmes électoraux comparés, analyse de l’environnement électoral, droit électoral comparé, défis et enjeux des élections en Afrique ainsi que l’introduction du cycle électoral.   Dina BUHAKE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter