HJ Foundation disponibilise des prothèses pour 500 personnes

En mage de la journée internationale des personnes handicapées, HJ Foundation a lancé, le samedi 4 décembre, la campagne gratuite de prothèse des membres. A travers ce programme, HJ Foundation souhaite redonner espoir et changer la vie d’au moins 500 personnes, dont 150 militaires.

Selon le président Fondateur de HJ Foundation, Harish Jagtani, la campagne est prévue pour 45 jours. Elle va s’étendre dans les prochains jours dans d’autres provinces de la RDC.

« Kinshasa n’est que le début de ce programme. Nous comptons, nous rendre également à l’Est du pays, à Mbuyi-Mayi, Kananga, Lubumbashi… Nous pourrons ainsi, dans les prochains mois, atteindre 5 à 10 mille personnes sur toute l’étendue de la République. Nous allons donc, pour ce, chercher à commander d’autres prothèses« , a indiqué Harish Jagtani.

A l’occasion du lancement de cette campagne, des bénéficiaires, heureux, ont tenu à remercier leur bienfaiteur. Blanchard, étudiant à l’Ista, victime d’un accident en mars 2020, tout premier bénéficiaire, d’une prothèse pour sa jambe droite, a remercié HJ Foundation, pour cet appui. Heureux de pouvoir à nouveau marcher sur ses deux jambes.

Chance, la vingtaine révolue, a également bénéficié d’une prothèse pour sa jambe droite. « J’ai été victime d’un accident en 2014. Aujourd’hui, avec cette prothèse, je me sens utile à la société et mène une vie normale. Car, ce n’est pas facile pour les PVH de vaquer à des occupations au quotidien. Il faut faire preuve de beaucoup de patience. En poursuivant mes études, je compte trouver un travail, et pouvoir subvenir à mes besoins, je refuse la compassion et je ne veux pas me sentir moins important que les personnes valides« .

Pour une vie meilleure

HJ Foundation a, au travers de ce programme, une pensée particulière pour ceux qui servent sous le drapeau, souvent victimes de blessures graves. Amputé de ses jambes après avoir reçu une balle au front, l’adjudant Bokosa porte des prothèses sur ses deux jambes.

« Grâce à ce don, je peux désormais marcher, danser, et ne plus dépendre d’une tierce personne pour certaines tâches« , raconte-t-il sourire aux lèvres. Et pour prouver sa liberté de mouvement acquise avec cette dotation, il a exhibé quelques pas de danse.

Souffrant de diabète, Jackson a perdu sa jambe gauche. Venu de Matadi pour des soins appropriés dans la capitale, il s’est enregistré et a bénéficié de la campagne. Il se déplace en utilisant une béquille à quatre pieds.

« Passer de l’état valide à un état de personne handicapée, est une étape difficile. Il faut faire preuve de beaucoup de résilience pour parvenir à surpasser cette étape. Moi, c’est grâce à la prière et au soutien de ma femme et de ma famille que j’y suis parvenu. Après être passé dans d’autres établissements, où je ne suis parvenu à recevoir des prothèses, une fois à HJ Foundation, après m’être enregistré, le même jour on m’a posé la prothèse« , témoigne le quinquagénaire. Fyfy Solange TANGAMU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort