Freddy Mulumba compte saisir le Conseil d’Etat

*  » Tout ce que j’ai fait l’a été dans les normes « , estime le DG a.i suspendu de la RTNC.

Suspendu de ses fonctions  de Directeur général intérimaire de la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC), Freddy Mulumba n’entend pas en rester là. Au cours de la conférence de presse qu’il a tenue  hier mercredi  22 décembre courant, le DG a.i a annoncé sa volonté de saisir le Conseil d’Etat pour statuer  sur  la décision du ministre de la Communication et Médias le suspendant…

« Ce qui se passe à la RTNC, c’est le refus de changement. Depuis Mobutu, cette entreprise n’a pas connu de réformes. Il est question aujourd’hui de réinventer une autre télévision proche du peuple et défendant les intérêts de la nation capable de s’adapter aux nouvelles technologies de l’information et à la géopolitique mondiale du 21ème siècle« , a-t-il  déclaré.

Après avoir réagi point par point aux griefs mis à sa charge par la tutelle pour le suspendre, Freddy Mulumba a abordé deux sujets qu’il présente comme étant les dessous de carte de sa mise à l’écart provisoire par le ministre Muyaya.  Il s’agit entre autres, selon le DG a.i suspendu,  du contrat AUBS sur la gestion des redevances et aussi l’émission qu’il avait animée deux jours  avant l’arrivée du président Paul Kagame à Kinshasa…

« Le contrat AUBS que j’ai refusé de signer, l’émission que j’ai faite deux jours avant l’arrivée de Kagame à Kinshasa sur l’agression des rebelles M23 dénoncé par les FARDC dans un communiqué. La situation de la redevance dénoncée par l’IGF et l’audit que j’avais initié pour voir clair car selon l’IGF, l’exécution du budget de la RTNC a révélé un taux de réalisation de 100 % pour les rémunérations et 0% pour l’investissement.  

Et d’ajouter : « Le 14 décembre 2021, je reçois un coup de fil du directeur de cabinet du ministre vers 18 heures me demandant de l’attendre à mon bureau à la RTNC. Vers 18 heures 30, le dircab est accompagné du président du conseil d’administration pour me signifier que j’étais suspendu à titre conservatoire alors que le matin, le 13 décembre 2021, je venais de déposer au bureau de l’IGF les réponses à la feuille d’observations provisoires qui est la base d’un débat contradictoire entre les inspecteurs de l’IGF afin d’établir le rapport final. En date du 29 novembre 2021, le ministre m’avait adressé une demande d’explication concernant la régularisation des agents stagiaires qu’il considère comme une pratique illégale. Et estime que les éléments de réponses ont été non convaincants et non concluants« .

Freddy Mulumba a été suspendu mardi 14 décembre 2021 de ses fonctions de Directeur général ad intérim de la RTNC.    Didier KEBONGO

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter