D’une capacité de 30 MW, le poste de Mitendi n’attend qu’un transformateur pour être opérationnel

Le poste électrique de Mitendi dans la commune de Mont-Ngafula, d’une capacité de 30 MW, n’attend que l’arrivée d’un transformateur pour devenir opérationnel. C’est le constat fait, le week-end dernier, par le ministre des Ressources hydrauliques Olivier Mwenze en visite sur le site sous la direction de la Société nationale d’électricité (SNEL).

La deuxième descente du ministre des Ressources hydrauliques à Mitendi explique son souci d’améliorer la desserte en électricité dans la ville de Kinshasa. Olivier Mwenze est allé s’enquérir de l’avancée des travaux « qui sont presqu’à la fin« .

Au terme d’une visite éclair en compagnie du Directeur général de la SNEL, le ministre des Ressources hydrauliques a déclaré qu’ « il ne manque qu’un transformateur qui doit être dédouané, mais il y a un petit blocage que nous allons résoudre avec la direction générale de la SNEL« .

Pour Olivier Mwenze, « dès que cette pièce manquante arrive, on pourra mettre le poste en marche dans une douzaine de jours. Ça va stabiliser l’électricité dans cette zone ouest de Kinshasa« . Même point de vue pour le patron de la SNEL. Il a estimé que « dès que le transformateur sera là, il faut compter dix jours pour que le poste de Mitendi soit opérationnel« . Voilà pourquoi ce mandataire public a demandé la collaboration du  ministre pour que ses services puissent faire un enlèvement d’urgence du transformateur.

Le ministre des Ressources hydrauliques et le Directeur général de la SNEL ont reconnu tous deux les perturbations observées dans la desserte en électricité la semaine dernière à Kinshasa. Ils ont expliqué que cela était causé par l’accélération des travaux sur le post de Mitendi.

« Il y avait une interconnexion qui devrait se faire au post de Mitendi. La ligne qui connecte le poste de Badiadingi vient du barrage de Zongo. Et on ne pouvait pas travailler sous tension pour alimenter le poste de Mitendi. C’est ainsi que nous avons coupé le courant pendant trois jours« , a fait savoir le Directeur général de la SNEL. « Ce délestage, explique-t-il, était nécessaire puisque le travail est fait et pour les prochaines connections on n’aura plus besoin des coupures« .

La construction du poste de Mitendi s’inscrit dans le cadre de l’assainissement du réseau, a justifié Olivier Mwenze. Initialement, ce secteur de la commune de Mont-Ngafula a été alimenté par le poste de Badiadingi. Aux dires du ministre, ce post est devenu très chargé et en proie à des pannes techniques et nombreux délestages. « Le poste de Mitendi va diminuer la pression sur celui de Badiadingi et nous aurons une bonne qualité de l’électricité« , a rassuré le ministre des Ressources hydrauliques.

A Mitendi, le ministre des Ressources hydrauliques a reçu toutes les explications sur la situation actuelle et future de desserte en électricité à Mont-Ngafula, Mitendi, Matadi Mayo, UPN, Cité Verte, By Pass… « La population va saisir la différence après la mise en service. Nous préparons le réseau par rapport à la nouvelle donne », a promis Olivier Mwenze. Rachidi MABANDU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort