Des tonnes de chinchards en provenance de la Namibie déjà à Matadi !

Bonne nouvelle pour de nombreuses familles congolaises en cette période de festivités de fin d’année. Le Gouvernement congolais vient de recevoir des tonnes de chinchards venant de la Namibie. Selon la cellule de communication du ministère de l’Economie nationale, ces poissons sont déjà à Matadi, dans la province du Kongo Central.

Accueillies par une délégation du ministère de l’Economie nationale, en présence du gouverneur de la province et du maire de Matadi., Ces tonnes de chinchards sont arrivées au port de Matadi hier lundi 29 novembre.

A en croire le cabinet du ministre de l’Economie nationale, cette première livraison de plusieurs tonnes de chinchards rentre dans le cadre de l’accord signé entre le gouvernement congolais, représenté par le ministre Jean-Marie Kalumba Yuma et la Namibie sur le quota de pêche.

LE PROCESSUS SE POURSUIT

Le processus de livraison se poursuivra et des efforts sont conjugués pour abonder ou inonder le marché congolais, dans un bref délai, avec de différentes gammes de produits surgelés.

« Le Gouvernement s’active pour l’exécution rapide d’autres commandes. Entre-temps, des importateurs, appuyés par le Gouvernement, s’organisent avec le réseau des distributeurs. Les modalités de vente seront bientôt fixées après concertation entre le ministère de l’Economie nationale et d’autres parties prenantes à ce processus », rapporte la dépêche qui rassure que ces produits seront achetés en RDC à «prix justes».

L’arrivée de ces tonnes de chinchards intervient après les promesses faites depuis plusieurs mois par le Gouvernement en vue d’entraîner  la baisse des prix des produits surgellés.

D’AUTRES PRODUITS ATTENDUS

Si, dans le domaine aérien, les résultats sont palpables, avec une réduction de plus de 40% de prix des billets d’avion pour des vols locaux, dans le secteur des surgelés en revanche, les efforts du Gouvernement, à travers le ministre Jean-Marie Kalumba, sont butés à une résistance des importateurs qui refusent d’appliquer la structure des prix concertés pourtant avec le gouvernement, le secteur étant contrôlé en majorité par des expatriés.

Coopératif, le Gouvernement s’était engagé à appuyer les importateurs nationaux qui vont respecter la loi qui régit le secteur avant d’envisager d’autres mesures coercitives contre les récalcitrants. C’est dans ce cadre que s’inscrivent les accords signés par le ministre de l’Economie nationale lors de ses derniers voyages notamment en Namibie et en Espagne pour approvisionner le marché national. 

Selon le cabinet du ministre de l’Economie nationale, d’autres produits sont attendus en RDC dans les prochains jours.  Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort