Dans un groupe à leur portée, les Léopards absents du festival de CAN à 24 équipes

* Une première absence dans la compétition depuis 2012 soit neuf ans

L’année 2021 a été marquée en RDC par la non qualification des Léopards à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021, une compétition dont la phase finale se joue à 24 équipes depuis 2019 et qui se disputera cette fois-ci au Cameroun du 09 janvier au 06 février 2022. C’est une première absence des Congolais dans ce grand rendez-vous continental depuis 2012 soit neuf ans. Le manque d’organisation tant décrié est une fois de  plus à la base de cette non participation. La RDC qui a fini en 3è position était logée dans le groupe D abordable avec les Panthères du Gabon, les Scorpions de la Gambie et les Palencas Negra de l’Angola lors de ces éliminatoires.

La RDC sera l’un de grands absents de la 33è édition de la CAN au Cameroun dans une compétition qui réunit depuis deux ans non plus 16 nations mais 24.

L’ organisation en interne a affecté et infecté la tanière des fauves comme souvent en laissant des traces indélébiles.

 La Fédération congolaise de football association ( FECOFA) n’a pas trouvé la bonne recette pour que tous les ingrédients soient réunis en vue d’une prestation à la hauteur, apaisée et non en mode urgence, à la va-vite comme souvent. 

 Conséquence, pas de qualification pour ce pays sous-continent où le football à côté de la musique et la religion reste l’opium du peuple.

Les compatriotes du très sportif Félix-Antoine Tshisekedi vont donc suivre cette compétition phare à la maison devant leur écran pendant plus d’un mois.

Au même moment le grand du continent sera de la partie et même les « nations de seconde zone » comme : Comores, Mauritanie, Sierra-Leone, Guinée-Bissau et Malawi. 

Pourtant avec une bonne dose de vaccin d’organisation, la sélection nationale aurait dû éviter d’être contaminée aux virus gabonais et gambien lors respectivement de la 1ère journée (0-0 à Kinshasa) et (2-2 à Banjul aux temps additionnels).Deux nuls annonçant déjà un faux départ dans cette course pour se tailler une place au pays des Lions indomptables.

 Dans la même optique, au pire des cas, tenter de se relancer lors de la manche retour pour éviter coûte que coûte la mise en quarantaine concernant la phase finale au Cameroun.

L’ AFFAIRE GUELOR KANGA AU MENU POUR SALER L’ ADDITION

 Après la victoire contre l’Angola à Luanda lors de la 4ème journée grâce à Neeskens Kebano, sociétaire de Middlesbrough ( Division II  Angleterre), le rêve était permis pour les poulains du sélectionneur national, Christian N’sengi Biembe. Cap vers Franceville contre le Gabon de la star d’Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang, double brassard à l’époque.

Face à une équipe bien organisée et structurée avec un Guelor Kanga étincelant, Denis Bouanga et Mario Lemina en forme, les coéquipiers de Trésor Mputu et du doyen Djo Issama ont reçu une gifle de 3-0, le jeudi 25 mars 2021, synonyme d’une élimination.

Déception et humiliation dans le chef des Congolais. Quelques jours plus tard, les désorganisés de la 1ère heure ont tenté de s’organiser à la dernière heure. Les lignes bougent dans l’administration. 

L’ affaire Guelor Kanga, alias Guelor Kiaku Kiaku Kiangani nous est née, le plus Congolais des Gabonais dont le nombril a été découvert dans la commune de Ngiri-Ngiri. C’est un vent d’espérance et surtout la bonne nouvelle dans la très célèbre Fédération congolaise de discussion (FECODI) dans la capitale.

 Ce, à l’image de l’évangile prêché par le Cardinal Fridolin Ambongo aux fidèles catholiques ou encore au sermon du Berger Flory Kabange Numbi à l’église Pierre Angulaire de Moulaert dans la commune de Bandalungwa.

Fausse identité, date et lieu de naissance falsifiés, passeports trafiqués.Vivement la polémique. Dans l’opinion, d’un côté on croit à une qualification sur tapis vert et de l’autre on reste sceptique.

La FECOFA attaque, la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) contre attaque, Guelor Kanga nie en bloc. Il bénéficiera également de l’appui de son père biologique, William Kanga Masamuna décédé au mois de novembre.

 Les prolongations se jouent au niveau de la Confédération africaine de football ( CAF) pour rendre le verdict.

Les réseaux sociaux s’enflamment, la recherche effrénée des preuves de poursuit dans les deux camps surtout côté congolais.

La presse congolaise en grande partie danse également la rumba avec l’institution de Constant Omari pour obtenir gain de cause,  » Likambo ya mabele », comprenez patriotisme oblige d’une manière d’une autre.

LA SURPRISE GAMBIE APRÈS L’EMBELLIE AUX ÉLIMINATOIRES

Au finish le mercredi 26 mai, l’organe faitier du football africain après un long temps de suspense, de report en report donne raison à la FEGAFOOT au grand dam de la FECOFA. Les Gabonais jubilent et participeront pour la 9è fois à une CAN.

L’autre surprise du groupe D est la qualification de la Gambie pour la toute première fois.

Une très belle prestation de l’équipe avec un collectif bien rodé qui a terminé en tête du classement grâce à ses 9 buts marqués au détriment du Gabon avec 8 buts marqués.

Les Scorpions goûteront aux délices de cette grand’ messe comme c’était le cas pour les Bareas de Madagascar en Égypte-2019 avec à la clé l’élimination des poulains du coach Jean-Florent Ibenge en huitièmes de finale (4-2 aux tirs au but après 2-2 en prolongation).

Les éliminatoires se sont déroulées du 09 octobre 2019 au 15 juin 2021. La pandémie de Covid-19 a obligé la CAF à les suspendre momentanément.

Au cours de cette phase éliminatoire menant à la CAN au pays de Samuel Eto’o, le classement du groupe D se présente de la manière suivante :

1. Gambie 10 pts (+2): 9 buts marqués et 7 encaissés

2. Gabon  10 pts (+2): 8 buts marqués et 6 encaissés

3. RDC  9 pts (+1): 4 buts marqués et 5 encaissés

4. Angola  4pts (-3): 4 buts marqués et 7 encaissés

Les 6 rencontres de la RDC lors des éliminatoires CAN Cameroun 20221

1) RDC 0- 0 Gabon

2) Gambie 2-2 RDC

3) RDC 0-0 Angola

4) Angola 0-1 RDC

5) Gabon 3-0 RDC

6) RDC 1-0 Gambie

Les 24 qualifiés sont: Cameroun ( pays hôte), Sénégal, Algérie, Mali, Tunisie, Burkina-Faso, Égypte, Gambie, Ghana, Maroc, Côte d’Ivoire, Nigéria, Guinée, Comores, Gabon, Guinée-Équatoriale, Zimbabwe, Soudan, Malawi, Mauritanie, Ethiopie, Guinée-Bissau, Cap-Vert, Sierra Leone. Gloire BATOMENE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort