Ceni : des certificats d’aptitudes professionnelles remis hier aux participants du séminaire d’imprégnation

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a procédé, hier mercredi 22 décembre, à la remise des certificats d’aptitudes professionnels aux participants au séminaire d’imprégnation structurelle et thématique organisé du 26 novembre au 5 décembre dernier en faveur de ses membres du bureau et de la plénière ainsi que des cadres et agents.

La cérémonie a été présidée par le 1ER vice-président de la centrale électorale, Bienvenu Ilanga. Dans sa communication à cette occasion,   le rapporteur adjoint de la CENI a exprimé la volonté de la nouvelle équipe dirigeante de faire les choses autrement.  Voilà pourquoi il était impérieux de doter les membres des matériaux nécessaires pour l’exercice de leur travail.  Des dizaines de participants ont été symboliquement couronnés au cours de cette cérémonie.

«Nous avons constaté durant les précédentes années, que plusieurs formations de la CENI n’étaient jamais faites avec un titre certifiable à la participation des divers membres aux diverses formations. Il en est de même pour des séminaires d’imprégnation qui souvent sont organisés et accouchent des documents et même des programmes importants pour la CENI. Voilà pourquoi il était important pour nous, partant de cette actuelle gouvernance, de pouvoir apporter cet élément qui était manquant. En ce qui concerne notre gouvernance, à partir de ces jours, toutes les formations seront couronnées par un titre certifiable», a fait savoir le rapporteur adjoint de la CENI, Muhindo Mulemberi Vahumawa Paul.

Pendant dix jours,  du 26 novembre au 5 décembre dernier,   les participants, essentiellement composés des membres du bureau et de la plénière de la Ceni, des responsables de SEN (secrétariat exécutif national) et SENA (Secrétariat exécutif national adjoint), et d’autres agents, avaient réfléchi, analysé et critiqué les matières électorales avec la participation des experts à travers  huit thèmes exploités. A l’issue de ce séminaire, une feuille de route, un budget et diverses stratégies sont en élaboration pour mieux organiser le processus électoral.     Rocco NKANGA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter