Beni : La 13ème épidémie d’Ebola appartient désormais au passé

Pour la 2ème fois, la RDC a vaincu l’épidémie  d’Ebola qui était apparue  dans la zone de santé de Beni au Nord-Kivu en octobre dernier. Le ministre de la santé a déclaré  la fin pour la 13ème fois de l’histoire de de cette épidémie en RDC, hier jeudi 16 décembre après  qu’aucun cas n’a été  signalé au terme d’un compte à rebours de 42 jours, soit deux fois la période d’incubation après que le dernier cas confirmé soit sorti guéri de l’hôpital.Et malgré la déclaration de la fin de cette épidémie, le ministre précise qu’une équipe de surveillance restera sur place dans la zone de santé de Béni afin de suivre l’évolution de la situation.

Jean-Jacques Mbungani a  recommandé aux prestataires de santé de continuer à maintenir les mécanismes d’alerte et de surveillance à base communautaire afin de rester vigilants pendant toute la période de l’après épidémie de la maladie à virus Ebola (MVE). La victoire de cette maladie est le résultat des efforts de tout le monde, le Président de la République, les prestataires de santé, la communauté et les partenaires dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Selon  l’OMS, au total, 11 cas (huit confirmés, trois probables), dont six décès, ont été enregistrés lors de l’épidémie qui a été déclarée le 8 octobre, après la confirmation d’un cas dans la zone de santé de Béni.  Cette épidémie était la 13ème dans le pays et elle a eu lieu dans la même zone que celle de 2018 qui avait duré deux ans.

La source indique que plus de 1800 personnes ont été vaccinées dans le cadre d’une campagne qui a été lancée tous justes cinq jours après la détection du premier cas. C’était l’occasion, pour la première fois, d’utiliser dans le pays le vaccin ERVEBO contre Ebola récemment approuvé. ERVEBO est le même que le vaccin à usage compassionnel, mais son déploiement est moins lourd en tant que vaccin homologué.

Pour sa part, la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dre Matshidiso Moeti a indiqué:  » Une plus forte surveillance de la maladie, l’implication de la communauté, une vaccination ciblée et une riposte rapide rendent le contrôle d’Ebola plus efficace dans la Région « . Puis elle a poursuivi :   » Lors de cette épidémie, la RDC  a été capable de limiter la propagation de la maladie et de sauver des vies. Des leçons essentielles sont apprises et mises en pratique avec l’expérience acquise à chaque épidémie. « 

Par ailleurs, le pays a mis en place un programme de soutien aux survivants d’Ebola, auquel participent actuellement plus de 100 personnes victimes de précédentes épidémies dans la province du Nord-Kivu. Les deux survivants de l’épidémie qui vient de se terminer ont été enrôlés dans ce programme. Pendant les 18 prochains mois, ils bénéficieront d’examens de contrôle mensuels, qui incluent des évaluations médicales, ainsi qu’un soutien psychologique et nutritionnel.  Mathy Musau

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort