AVIS A MANIFESTATION D’INTERET

RECRUTEMENT D’UNE SPECIALISTE VBG SUR LES QUESTIONS D’ABUS, EXPLOITATION ET HARCELEMENT SEXUELS (SVBG-EAS/HS) DU PROJET PRVBG (Poste réservé exclusivement aux candidates femmes)

N° avis:         AMI/20/FSRDC/PRVBG/12/21

Pays : République Démocratique du Congo

Date de publication:         07 Décembre 2021

Date de clôture:     21 Décembre 2021

I.    CONTEXTE

Le Gouvernement de la RDC reconnaissant le poids qu’exerce l’inégalité de genre, notamment la VBG, sur le développement social et économique d’une part, et pour faire face à ces défis considérables, a sollicité et obtenu de la Banque mondiale des ressources pour le financement du Projet de Prévention et de Réponse aux Violences Basées sur le Genre (VBG) en RDC. La mise en œuvre de ce Projet s’étalera sur cinq ans dans quatre (4) provinces dont le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, le Maniema et le Tanganyika et, éventuellement, d’autres de la RDC selon les besoins du projet.

Ce nouveau Projet contribuera à améliorer et à consolider les résultats engagés et les acquis du Projet relatif aux violences sexuelles et basées sur le genre et la santé des femmes dans la région des Grands-Lacs (2014-2019).

Les objectifs du projet sont d’améliorer, dans les zones de santé ciblées : (i) la participation à des programmes de prévention des VBG et (ii) l’utilisation des services multisectoriels de réponse de la part des survivantes de VBG ; et (iii) dans l’éventualité d’une crise ou urgence éligible, apporter un appui immédiat et une réponse effective à ladite crise ou urgence.

Le Projet est constitué de quatre composantes : (i) Composante 1 : Prévention des violences basées sur le genre et soutien intégré aux survivantes au niveau communautaire ; (ii) Composante 2 : Réponse à la violence basée sur le genre ; (iii) Composante 3 : Soutien à l’élaboration des politiques, à la gestion du projet et au suivi et à l’évaluation ; et (iv) Composante 4 : Intervention d’urgence.

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités globales du Projet par le Fonds Social de la RDC, il est prévu le recrutement du staff additionnel dont une spécialiste VBG sur les questions d’abus, exploitation et harcèlement sexuels (SVBG-EAS/HS) devant être basé dans une des provinces du projet (à Goma ou à Bukavu).

II.  OBJECTIF DE LA MANIFESTATION D’INTERET 

L’objectif de cet appel à manifestation d’intérêt est d’identifier les candidatures et de recruter une femme répondant au profil exigé ci-dessous, au sein de l’équipe du projet et qui aura pour mission principale d’appuyer la mise en œuvre des mesures de sauvegardes environnementale et sociale notamment celles relatives aux questions d’abus, exploitation et harcèlement sexuels au niveau global du projet PRVBG à la coordination nationale du FSRDC.

III. PROFIL DES CANDIDATES ET CONSTITUTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Les Consultantes répondant au profil recherché, doivent avoir :

–     Au minimum un diplôme équivalent à la Licence (Bac+5) en Sociologie, en Santé Publique ou toute autre sciences sociales équivalent et pertinent pour le Projet ;

–     Avoir au moins 5 ans d’expérience dans la supervision des activités de prévention et lutte contre les VBG, la conduite des campagnes de sensibilisation sur les droits des femmes, l’égalité de sexe, les VBG ;

–     Une expérience pertinente en matière de prévention et de réponse à l’EAS/HS en particulier d’au moins 3 ans ;

–     Bénéficié des formations spécifiques sur les violences sexuelles et basées sur le genre dont des formations pertinentes relatives à la prévention et mécanismes de gestion des plaintes relatives à l’EAS/HS ;

–     Une bonne connaissance des principes directeurs et éthiques qui guident le travail et la prise en charge avec les survivant(e)s de VBG et des bonnes pratiques dans la mise en œuvre des activités de prévention et lutte contre les VBG ;

–     Une bonne expérience dans l’analyse situationnelle des problématiques liées aux VBG ;

–     Une bonne connaissance de la législation nationale et internationale en matière de VBG notamment l’EAS/HS ;

–     Une capacité de formation et d’orientation des équipes techniques, d’organisation et de gestion du temps ;

–     Disposer d’une bonne expérience des méthodes de collecte et d’analyse des données sur les VBG ;

–     Maîtrise de l’outil informatique, notamment les logiciels de base (Word, Excel) et d’autres logiciels courants (Power Point, etc.) ;

–     Posséder une très bonne maîtrise du français, à l’écrit comme à l’oral, et une bonne capacité de rédaction des rapports.

–     Bonne capacité d’organisation, de planification, d’analyse, de coordination et de suivi des activités ;

–     La connaissance de la zone d’intervention (Nord-Kivu, Sud-Kivu, Maniema, Tanganyika) ;

–     Une bonne connaissance de l’anglais, une bonne connaissance des langues ou dialectes parlés dans les zones d’intervention, avoir une expérience en opération en zones post conflits ainsi qu’une expérience avérée dans des projets travaillant au niveau communautaires, préférablement l’expérience avec des activités pour le changement des comportements et prévention de violence seront considérés comme des atouts.

Les termes de référence y relatifs sont disponibles sur le site web du Fonds social de la RDC (www.fondsocial.cd) ou peuvent être obtenus à l’adresse du Fonds Social de la RDC reprise ci-dessous.

Les Consultantes seront sélectionnées selon la méthode de consultant individuel telle que définie dans le «Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI), de Novembre 2020».

Le Fonds Social de la RDC invite les candidates intéressées à manifester leur intérêt en précisant le numéro de l’AMI et en indiquant qu’elles sont qualifiées pour exécuter les prestations requises et justifier de l’expérience ainsi que des connaissances avérées dans le domaine concerné.

Seules les candidatures retenues dans la liste restreinte, seront contactées pour les interviews.

Le dossier de candidature comprendra les éléments suivants :

(i)   Une lettre de manifestation d’intérêt ;

(ii)  Un CV détaillé mis à jour, mettant l’accent sur l’expérience pertinente pour le poste ;

(iii) Attestations des services rendus ou les copies de contrats des expériences renseignées ;

(iv) Des copies des diplômes obtenus ;

IV. ADRESSE

Adressez le courrier à : Monsieur le Coordonnateur Général du Fonds Social de la RDC « FSRDC » à l’adresse ci-dessous au plus tard le 21 Décembre 2021 à 16H00.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort