Afani Idrissa Mangala s’attend à amorcer 2022 avec un édit budgétaire relevé de 22%

Le Gouverneur intérimaire de la province du Maniema s’attend à amorcer l’exercice 2022 avec un édit budgétaire relevé de 22%. C’est du moins ce que renseigne sa cellule de communication. Afani Idrissa Mangala a, en effet, soumis à l’Assemblée provinciale un projet d’édit budgétaire équilibré en recettes et en dépenses à hauteur de 177.066.328. 639,49 CDF.

Déposé auprès de la présidente de l’organe délibérant le 6 décembre dernier, ce projet d’édit budgétaire de la province pour l’exercice 2022 a été soumis aux élus du peuple pour examen. Il connaît, en effet, un accroissement de 22% contrairement à celui de 2021, commentent les proches de l’autorité provinciale.

Dans une interview avec la presse au sortir de l’hémicycle de l’Assemblée provinciale du Maniema, le Gouverneur ai a indiqué que les priorités de ce projet d’édit budgétaire sont entre autres, l’amélioration du social de la population, la santé, l’eau potable, la sécurité, la réhabilitation des infrastructures de base, et particulièrement les routes.

Les priorités

Pour atteindre ses aspirations, Afani Idrissa Mangala promet des réformes profondes et imminentes à la Direction Générale des Recettes du Maniema (DGRMA), afin de maximiser les recettes.

Aux dires de la présidente de l’Assemblée provinciale du Maniema, Mme Gertrude Kitembo Mpala, l’élaboration et le dépôt de ce projet d’édit budgétaire sont justifiés du fait que le délai d’organisation de l’élection des gouverneur et Vice-gouverneur de 30 jours après la d’échéance du Gouverneur n’a pas respecté la loi et la province du Maniema est appelé à se développer.

Le rapport d’exécution mi-parcours

Gertrude Kitembo rassure qu’aucune loi n’interdit à un Gouverneur intérimaire de déposer le projet d’édit budgétaire. D’où la motivation de son institution de recevoir cette initiative d’Afani Idrissa Mangala qu’elle a d’ailleurs félicité.

Outre ce projet d’édit budgétaire, le Chef de l’exécutif provincial du Maniema a déposé à la Présidente de l’organe délibérant le rapport d’exécution mi-parcours du budget 2021 ainsi que le projet de reddition des comptes 2020.

Cette activité s’est déroulée sous l’accompagnement des membres du gouvernement provincial, de ceux de son cabinet, de la commission budgétaire ainsi que des partis politiques membres de l’Union Sacrée de la nation au Maniema.                   YKM

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter