Access Bank: bientôt 700 agents en RDC

Elle emploie à ce jour 387 agents, tous de nationalité rd congolaise. Outre Kinshasa, elle est présente dans plus de cinq grandes villes du pays –Lubumbashi, Kolwezi, Kasumbalesa, Goma, Matadi et Boma. Elle compte étendre ses activités en s’installant à Likasi, Butembo Tshikapa et Mbandaka. Avec cette extension, son personnel avoisinera 700 agents.

Pour sûr, Access Bank fait partie de l’écosystème rd congolais. En plus du fait qu’elle garantit de l’emploi direct à plusieurs centaines de familles congolaises, cette banque internationale dont la maison-mère se trouve à Lagos au Nigeria a une triple fibre sociale, sociétale et environnementale-la Banque a reçu des prix à ce sujet- .

Côté social, en témoignent notamment l’équipement du bloc opératoire des Cliniques universitaires de Kinshasa et le soutien à la formation en coupe et couture au profit des filles et mères victimes de viols dans l’Est de la RDC.

Cette fibre sociale amène aussi Access Bank à s’intéresser aussi aux catégories populaires pour qui elle a lancé des produits innovants comme  Whatsapp bank. Le «petit peuple» peut ainsi ouvrir un compte et effectuer les transactions via son portable.

Au chapitre de l’innovation, l’opérateur économique  pourrait aussi s’acquitter de ses paiements auprès de  la DGI ou de  la DGRAD à partir de son bureau grâce à la taxe online.  

Fournir des solutions imaginatives aux communautés locales fait partie de l’ADN d’Access comme l’a souligné son directeur général pour la RDC, Arinze Osuachala. Un ADN que tous les employés de la Banque ont en commun au titre des qualités standards parmi lesquelles l’excellence, la passion de rencontrer la satisfaction des clients le professionnalisme.

En somme, cette «citoyenneté Access» est le fruit de six mois de formation au Nigeria de tout agent nouvellement recruté.

S’il a réussi son inculturation en RDC sur fond de respect de la réglementation de la BCC, Access Bank entend développer ses activités à l’international. Déjà présente dans 12 pays africains (Nigeria, Ghana, Gambie, Sierra Léone, Guinée, Zambie, Afrique du sud, Mozambique, Kenya, Botswana, RDC…) compte s’implanter l’année prochaine en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Congo-Brazza. Dans le plan de la Banque figurent aussi la Namibie, l’Angola, la France et les USA. Hors du Continent, Access s’est déjà installée au Royaume Uni, aux Emirats arabes unis dispose de représentations  au Liban en Chine, en Inde.

Du haut de ses 24 milliards USD d’actifs avec un revenu total annuel de 1, 1 milliard, 64 000 terminaux de paiement, plus de 100.000 actionnaires  et plus de 28.000 employés, il va donc sans dire qu’Access Bank fait partie du fleuron du système bancaire à l’échelle continentale. Une fierté pour l’Afrique. Un vecteur de développement et un  bassin d’emplois pour la RDC.

Alors, qui jetterait la moindre pierre à cette banque lorsque son staff souscrit à la règle d’or de la communication, à savoir «bien faire et le faire savoir» ? Surtout que le patron d’Access répète dans toutes les langues que sa banque respecte toutes les normes sur le front de lutte contre le blanchiment des capitaux, le terrorisme. Quand on est transparent, on communique, façon maison de verre.  J.N.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort