3.000 tonnes de riz, don du Japon au gouvernement congolais

L’Ambassadeur du Japon en République démocratique du Congo a remis au gouvernement Sama Lukonde le don d’environ 3.000 tonnes de riz. Ce, dans le cadre du Programme d’assistance alimentaire de son pays pour l’année fiscale 2020 en faveur de la RDC.

La cérémonie a eu lieu en en présence du ministre d’Etat, ministre du Plan,  Christian Mwando Nsimba Kabulo dans un entrepôt appartenant à un commerçant des produits alimentaires situé à Kimbondo dans la Commune de Mont-Ngafula. Le choix du lieu de la cérémonie traduit, l’attention des autorités congolaises et japonaises ont font preuve à l’égard de la population suburbaine en proie à l’insécurité alimentaire, mais au-delà des considérations diplomatiques, les sacs de riz « Don du Japon » sont disponibles à un prix social, rapporte un communiqué de presse de la représentation de l’Empire du soleil levant à Kinshasa. A en croire le  grossiste, propriétaire de l’entrepôt, les consommateurs congolais en général et kinois en particulier, commencent à apprécier le riz japonais de grain court pour sa saveur unique, différente du riz de long grain. 

Signé en octobre 2020 pour un montant avoisinant 2.730.000 USD et réceptionné au port de Matadi en novembre dernier, ce don, représentant la quinzième assistance japonaise du genre en RDC, vise à fournir une aide alimentaire composée d’environ 3000 tonnes de riz, afin, non seulement d’accompagner les actions du gouvernement congolais à assurer la sécurité alimentaire et améliorer la situation nutritionnelle de sa population, mais aussi et surtout, de promouvoir le développement économique et social de la RDC dans un contexte Covid-19.

Le processus de monetisation de vente du riz salué

Dans son adresse, le diplomate nippon a affirmé que la situation alimentaire au pays de Félix Tshisekedi reste très préoccupante du fait de la croissance démographique, du déficit des routes de desserte agricole et des effets pervers de la Covid-19 sur la production agricole et alimentaire.

Ainsi, à travers ce don, le Japon vient apporter son modeste soutien à la population congolaise.

Par ailleurs, M.Minami a salué la bonne performance du ministère du Plan dans le processus de monétisation issu de la vente de riz, tout en espérant que le fonds de contrepartie à constituer sera supérieur au montant minimum obligatoire à l’instar du Programme d’assistance alimentaire de l’année fiscale 2019.

Pour sa part, le ministre d’Etat Christian Mwando Nsimba  a, au nom du peuple congolais, exprimé sa gratitude pour cette coopération japonaise qu’il qualifie d’exemplaire. Car elle touche les communautés de base à travers toute la République. Il a également indiqué que ce don aidera, tant soit peu, à éviter la flambée des prix sur le marché. Aussi, Christian Mwando Nsimba a-t-il souhaité que la partie japonaise puisse envisager de revoir à la hausse l’enveloppe à octroyer au pays  pour les prochaines aides alimentaires à venir.

Les deux personnalités ont émis le vœu que les fonds issus de la vente des 3000 tonnes de riz puissent financer des projets visant l’amélioration du quotidien de la population congolaise, tout en renforçant l’amitié entre les deux pays. Mathy Musau

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort