RDC : Plus de 29.000 personnes meurent chaque année de suites des accidents de circulation

*C’est ce qu’a affirmé le ministre des Transports, au cours de la célébration de la journée mondiale des victimes des accidents de la route.

La RDC affiche un taux élevé de mortalité, lié aux accidents de circulation. Selon les chiffres du ministère des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, le pays perd chaque année plus de 29.000 personnes de suites des accidents de circulation, assure le ministre de tutelle, Chérubin Okende.

     C’était  le dimanche 21 novembre, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route.

Cette journée a été célébrée par un culte œcuménique sous  le thème: « Gestion des vitesses modérées« .

Le ministre des Transports a promis son implication dans le renforcement de la prévention et de la sécurité routière en RDC. Il a déploré le fait, pour son pays d’afficher un taux élevé d’accidents de circulation routière.

 « La RDC a un taux de mortalité de 100.000 habitants, le plus élevé en Afrique. Par an, notre pays perd 29.665 personnes de suites des accidents de circulation routière. Le bilan est très alarmant et vraiment préoccupant. Nous devons donc agir« , a indiqué le ministre des Transports.

Le numéro 1 de la Commission nationale de prévention routière (CNPR), Jean Rémy Nganga, a appelé les usagers de la route à la responsabilité afin de réduire la fréquence d’accidents de route. Il a exhorté les conducteurs à rouler à une vitesse susceptible de sauver des vies humaines. Selon Jean Remy Nganga,  ces chiffres alarmants sont avant tout à mettre à charge des excès de vitesse qui caractérisent la plupart des chauffeurs en RDC.

« Rouler moins vite, c’est sauver plus de vie. La gestion de vitesse s’impose à nos chauffeurs de la RDC. Chers usagers de la route, l’accident de la circulation routière n’est pas une fatalité. Roulons à une vitesse modérée pour sauver des vies humaines sur la chaussée. Nous ne voulons plus nous souvenir de nouvelles victimes« , a souligné le directeur de la CNPR.

Cette cérémonie a aussi connu la participation des victimes des accidents de circulation. Ils ont remercié le ministre Chérubin Okende qui, selon eux, en participant à cette cérémonie, a manifesté sa détermination à lutter efficacement contre les accidents de circulation en RDC.

La rencontre s’est clôturée, par la remise, par Chérubin Okende, à la ministre déléguée près le ministre des Affaires sociales en charge des personnes vivant avec handicap, des équipements au profit des victimes des accidents de circulation. 

Le ministre des Transports s’est rendu sur terrain pour assurer l’implantation des panneaux de signalisation et les marquages de la chaussée, afin de rendre les routes de la RDC beaucoup  plus communicantes.  Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort