Moon appelle les investisseurs étrangers à saisir en Corée les opportunités de l’après-pandémie

SEOUL, 03 nov. (Yonhap) — Le président Moon Jae-in a encouragé les investisseurs étrangers à venir en Corée du Sud en présentant les nombreux attraits du pays comme une destination d’investissements.

«Il y a de nombreuses nouvelles opportunités en Corée du Sud pour ouvrir l’ère post-pandémique. Investissez en Corée du Sud», a-t-il déclaré dans un message vidéo envoyé à un forum intitué «Invest Korea Week 2021» et destiné à présenter les attraits et opportunités d’investissement dans le pays. L’événement se poursuivra jusqu’à vendredi avec la participation d’environ 3.000 responsables d’entreprises locales et internationales, de gouvernements et d’organisations.

«La Corée du Sud est une destination d’investissements prometteuse, durable et stable», a mis en avant le chef de l’Etat, en ajoutant qu’elle a une excellente capacité à répondre à des crises comme les maladies infectieuses et les catastrophes naturelles et présente une grande résilience économique.

«La Corée est parvenue à contrôler la propagation du Covid-19 sans fermer ses frontières et les entreprises ont poursuivi leurs activités économiques normalement malgré la pandémie. En conséquence, l’économie sud-coréenne est en train de se rétablir le plus rapidement», a-t-il poursuivi.

En citant des prévisions de croissance importante, les notes souveraines parmi les meilleures au monde et l’indice d’innovation le plus élevé au monde d’après Bloomberg, le président a appelé les investisseurs étrangers à se joindre aux changements et aux défis de la Corée du Sud.

Il a indiqué que le gouvernement sud-coréen offrait aux entreprises étrangères investissant dans le pays de nombreux soutiens comme des avantages fiscaux avant de promettre de renforcer les soutiens pour la recherche et développement et les investissements dans les biens d’équipement dans trois industries de pointe, à savoir les semi-conducteurs, les voitures du futur et la biotechnologie.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter