Les manifestants du bloc patriotique ont marché sans incident

Lemba Terminus, un des trois itinéraires retenus comme  position de départ de la marche du bloc patriotique, les manifestants s’y sont retrouvés avec des calicots et banderoles en main, ce samedi 13 novembre.

Encadrés par les éléments de la police nationale, ils ont battu le pavé jusqu’au rond-point Super Lemba. Tout le long du trajet, ils scandaient des chansons hostiles au régime en place. Tout en réclamant la dépolitisation de la CENI, au son d’une fanfare.

 L’avenue Séfu, sur son tronçon rond-point Super Lemba et terminus était noir de monde. La majorité de ceux venus répondre à l’appel du Calcc et Milapro, organisateurs de la marche, était des hommes. Pour la plupart des jeunes, certains ont brandi des drapeaux RD congolais, d’autres des branches de feuilles.

Une fois à Super Lemba, la centaine de manifestants a soudainement grossi avec l’affluence d’autre groupe venu du district de Tshangu. La marée humaine a déferlé sur l’avenue Kianza pour déboucher sur l’avenue Université tel que prévu dans le programme.

Les plateformes Conseil de l’apostolat des laïcs catholiques (CALCC), le Ministère des laïcs protestants (MILAPRO)  « Lamuka » et le Front commun pour le Congo (FCC) sont les principaux organisateurs de cette manif populaire pour la dépolitisation de la nouvelle administration électorale, présidée par Denis Kadima.  Fyfy Solange TANGAMU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort