Les indemnités des cabinets du gouvernement Tshibala toujours bloqués !

Malgré toutes les actions menées de manière individuelle ou par le biais des différents collectifs réunissant les anciens membres des cabinets sortant du gouvernement Inlunkamba créés à cette occasion, rien n’y fait, le Gouvernement Sama Lukonde ne réagit toujours pas.

Soucieux du bien-être de nos compatriotes, nous avons approché quelques membres desdits cabinets qui ont exprimé leur profond désarroi devant cette situation qui est une première depuis que le Congo Démocratique est une République.

Il est d’un paradoxe étrange et surtout choquant que de voir les Ministres du Gouvernement sortant et même ceux qui ont intégré l’actuel être rémunérés de leurs indemnités pendant que leurs Vaillants Lieutenants qui ont bataillé à leurs côtés se trouvent être abandonnés à  leur triste sort, récoltant moqueries et brimades.

En dépit de cela, nous assistons à une situation inédite qui consiste à voir deux Ministres, celui du budget et son collègue des Finances se rejeter mutuellement la responsabilité du non-paiement des IS par les biais des médias et réseaux sociaux, ce qui est assez déplorable au regard de la trempe des concernés et au regard des fonctions qu’ils occupent.

Notons que plusieurs de ces membres sont venus de l’intérieur sur demande de leurs hiérarchies de l’époque pour servir la République et se trouvent actuellement bloqués à Kinshasa sans ressource et croupissent dans une misère noire, peut-on lire dans leur dernier courrier adressé au Chef de l’État, appelant à son sens d’équité face au silence du Chef de l’Exécutif et de l’attitude de ses deux Ministres.

Des concernés, nous avons également appris que certains des agents fonctionnaires de l’Etat commis dans le processus de paie ont pris l’initiative de conditionner la finalisation du processus moyennant un pourcentage de rétrocession en termes de commission. Ce phénomène a été également observé au niveau du processus de paie des indemnités du cabinet sortant Mabunda au niveau du Parlement, d’où la déclaration ce matin du Représentant du Collectif créé dénonçant cela au risque de porter le présumé délit devant les cours et tribunaux.

L’épineuse question qui reste entière à ce jour face à la perdition de nos frères et sœurs Congolais est de savoir si cette situation est-elle voulue ou résulterait-elle d’un problème de liquidité, quand on assiste aux louanges faites à la nouvelle équipe quant à la nette augmentation des recettes ? Il sied donc d’agir au plus vite….                  Bosolo TV

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort