Le Sénat abrite la foire internationale des entrepreneurs

 Les locaux de la haute du Parlement ont servi de cadre pour l’organisation de la première édition de la foire Internationale des entrepreneurs. Le lancement de cette cérémonie a eu lieu, le vendredi 5 novembre  dernier. Ce fut un grand bonheur, car jour pour jour, des personnalités ont pris part à cette activité.

«Organisée à l’initiative de l’Asbl Credassur/Nord- Sud, et sous le haut patronage du président du Sénat de la RDC, le professeur Modeste Bahati Lukwebo, et du ministre d’Etat belge André Flahaut, cette activité foraine a connu un franc succès, au vu de l’intérêt qu’elle a suscité auprès du public», a déclaré un membre du comité d’organisation.

Outre les deux parrains de la manifestation, cette foire a également connu la participation du Premier ministre Jean Michel Sama Lukonde, qui était accompagné de quelques membres de son gouvernement.

On a aussi atout de la présence de plusieurs ambassadeurs et diplomates des pays occidentaux accrédités à Kinshasa. De même, la présence des députés et sénateurs, des opérateurs économiques, et des chercheurs.

Ils n’ont pas de recette

Nombreux, les participants n’ont pas regretté leur déplacement. Car, outre la visite des stands d’exposition, diverses opportunités d’investissement en RDC ont été présentées à travers des exposés faits par des panelistes dans la salle de spectacle du Palais du peuple.

Ces opportunités d’investissement portent notamment sur le marché des assurances, le secteur agro-pastorale, les mines, les banques, les télécommunications, la santé, l’entrepreneuriat des jeunes, et bien d’autres domaines encore. 

Dans son allocution d’ouverture, le président du Sénat a indiqué que ce forum s’inscrit en droite ligne de la vision du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, en rapport avec le social de la population.

Pour Modeste Bahati, cette première foire internationale des entrepreneurs est en phase avec deux de sept propositions clés pour la réforme du Sénat, à savoir la redynamisation de la diplomatie parlementaire de cette institution et la mise en œuvre du mécénat scientifique et des œuvres sociales.

Par ailleurs, dans le cadre du contrôle parlementaire, Bahati Lukwebo a indiqué que ce forum permet d’approfondir les réflexions sur les difficultés opérationnelles et techniques de mise en œuvre de la stratégie nationale des PME et celle de l’inclusion financière en RDC, et d’en sortir avec des recommandations à formuler à l’endroit du Gouvernement et de la Banque Centrale du Congo.

Le speaker de la Chambre haute du Parlement a également saisi cette occasion pour appeler le ministère des PME, à innover en facilitant la création et le financement des entreprises et startups appartenant aux jeunes et aux femmes. Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort