Le Pouvoir du silence et le silence du pouvoir : Comment cerner Joseph Kabila

Il est au cœur d’une conspiration. L’ancien Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange fait l’objet d’allégations méchamment orchestrées par des médias occidentaux, têtes d’affiche dans cette campagne de diabolisation avec la main noire de Kinshasa. Objectif : ternir l’image du sénateur à vie Joseph Kabila qui monte en opinion depuis la dernière marche pacifique de sa famille politique, le FCC. L’opinion nationale souhaite le retour aux affaires de celui qui a su maîtriser la gouvernance de ce pays continent.

Depuis, des laboratoires obscurs se sont voué à une campagne de diabolisation.

Qu’est ce qui dérange ces médias impérialistes ?

Pour beaucoup, le silence de Joseph Kabila donne de l’insomnie à ses ennemis.

Depuis l’alternance pacifique et civilisée de pouvoir en janvier 2019, Joseph Kabila s’est effacé de la scène politique congolaise. Sa majorité parlementaire lui a été volée à coup de billets verts.

Malgré ce hold-up parlementaire. Joseph Kabila n’a jamais prononcé prononcé un seul mot. Ce silence donne du cauchemar à certains acteurs. Que dit-il? que pense-t-il? Pourquoi ne parle-t-il pas? Autant de questions qui laissent perplexes ses détracteurs.

Pour lui briser ce silence, ceux qui prennent plaisir à critique, voire rabaisser Joseph Kabila, créent une histoire à dormir debout intitulée *Congo Holdup*. Cette campagne a pour motivation, arracher au président honoraire Président de la République Démocratique du Congo, une seule phrase, puis en faire large échos.

Pourtant, le silence est dans son sens originel, l’état de la personne qui s’abstient de parler. Dans son sens actuellement le plus courant, c’est l’absence de bruit, c’est-à-dire de sons indésirables.

Plusieurs sages sont d’avis qu’en cas de doute, choisissez toujours le silence. Dans le cas d’espèce, le silence de Joseph Kabila Kabange dérange, irrite, agace, et fait surtout il fait gaspiller de l’énergie à ces médias impérialistes qui cherchent à ternir son image.

Il faut dire que le silence de Joseph Kabila n’est pas vide. Il est plein de réponses. Car, le silence est toujours un message. Il est l’expression la plus parfaite du mépris. Ouï ! Le mépris envers ses détracteurs impénitents.

Par ailleurs, le silence est protecteur ; permet d’éviter des écueils. Ne dit-on pas que la parole est l’argent, tandis que le silence est d’or…

Si certains le redoutent, le silence possèderait donc de nombreuses vertus psychologiques. Parmi elles, la diminution du stress, l’amélioration du sommeil, la réduction des risques de dépression et d’une manière générale, la contribution à une meilleure concentration.

Ces valeurs font la force même de Joseph Kabila et donne de l’insomnie à ses détracteurs.

La salle blague des médias financés pour saper l’image de Joseph Kabila est un coup d’épée dans l’eau. Les Congolais ne tomberont jamais et ne se laisseront pas non plus manipuler comme les Libyens  dans la mort de Mouammar Kadhafi.

Le temps est révolu.

Les Congolais sont prêts à défendre et protéger Joseph Kabila Kabange, même au prix du sacrifice suprême.

*Depuis Kwazulu Natal*

Pius Romain Rolland

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort