Le groupe Angel Cosmetics construit 3 forages à Beni, Butembo et à Bunia

Le groupe Angel Cosmetics, Palmco et Ok Plast reste proche de la population non seulement de Kinshasa mais aussi des autres provinces de la RDC. Tout récemment, ce groupe vient de réaliser 3 forages d’eau à Beni et Butembo dans la province du Nord-Kivu et à Bunia en Ituri, au profit des populations de cette partie de la RDC qui ont longtemps souffert de la pénurie d’eau potable.

C’est ce qu’a indiqué le consultant en communication du groupe Angel Cosmetics, Palmco et Ok Plast Jérôme Sekana, lors d’une séance de restitution, le samedi 20 novembre à Kinshasa, de la mission de ces sociétés dans l’Est du pays. Selon lui,  les forages aménagés   ont une capacité de desservir 15.000 ménages.

«Nous avons fait des études préliminaires  pour venir en aide aux populations de Bunia, Beni et de Butembo. Ce qui a permis au groupe Angel Cosmetics de réaliser 3 grands  forages dotés d’un mini réseau de distribution en termes des fontaines. Chaque fontaine a la capacité de desservir 15.000 ménages avec 20 m³. Il s’agit des réalisations à hauteur de 135.000 $. Le plus important est de sortir nos compatriotes en difficulté de la pénurie d’eau. Nous posons  ces actes pour contribuer à l’amélioration de conditions de vie des compatriotes congolais».

En outre, le consultant en communication du groupe Angel Cosmetics, Palmco et Ok Plast a, à cette occasion,  annoncé la construction d’une grande usine de recyclage des bouteilles en plastique à Kinshasa, par Ok Plast, dans le cadre du programme «KinToko» qui contribue également à l’assainissement de la ville. Selon lui,  une grande usine de recyclage des bouteilles en RDC verra le jour incessament. «Dans le cadre d’investir pour le développement à travers le social, nous sommes en train de finaliser la construction d’une très grande usine de recyclage des bouteilles en plastique en RDC. Ok Plast avec sa campagne KinToko constitue le fer de lance de Kin Bopeto. Nous achetons à ce jour 20 tonnes de bouteilles en plastique par jour. Nous recyclons ces bouteilles à l’infini. Nous sommes également en train de construire un centre de compactage».

Ensuite, Jérôme Sekana a rejeté les accusations gratuites concernant la maltraitance des travailleurs du groupe Angel. D’après ses dires, les  3 000 travailleurs de ces sociétés  sont bien traités. Il n’a pas manqué de rassurer que les salaires des agents de ce groupe sont

convenables avant d’ajouter qu’ils bénéficient des primes qui vont au-delà de ce que perçoivent beaucoup à Kinshasa.

Puis, a-t-il poursuivi, le groupe Angel Cosmetics s’est impliqué pour maîtriser les érosions au quartier Ndanu à Limete ou habite une grande partie de ses agents. Du point de vue sanitaire, «nous prenons bien en charge nos agents. Ils bénéficient des cadeaux et cahiers pour mieux organiser la rentrée scolaire de leurs enfants. Le personnel d’Angel Cosmetics n’est  pas maltraité. Nous  veillons  également sur leur sécurité. L’OCC a installé ses bureaux au sein de l’usine pour vérifier ce que nous posons comme acte», a-t-il fait remarquer.

Pour rappel, pour lutter contre la Covid-19, le groupe Angel a doté plusieurs institutions du pays de tonnes des matériels anti-covid. Il s’agit de la RVA, Congo Airways, de l’hôtel de ville, du Gouvernement, de tous les hôpitaux de pris en charge des malades de Covid-19 et de certaines églises.  Mathy MUSAU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort