L’ambassadeur Jo Indekeu salue la redynamisation des relations entre Kinshasa et Bruxelles

* »Nos pays vivent un moment où nos populations demandent de nos classes politiques du leadership, d’une vision à long terme et de guider par l’exemple », a toutefois souligné le diplomate belge.

« Les relations bilatérales entre Kinshasa et Bruxelles se sont raffermies. En témoignent les nombreuses missions de ces derniers temps qui ont pour but de redynamiser les programmes de coopération dans des multiples domaines« . C’est en ces termes que l’ambassadeur de Belgique en République Démocratique du Congo, M. Jo Indekeu, s’est adressé hier à ses hôtes qui ont pris part au Te Deum à l’occasion de la Fête du Roi, à l’église Sainte-Anne de Gombe.

« En cette journée du 15 novembre, il nous est particulièrement agréable de pouvoir partager cette cérémonie avec vous après que la pandémie Covid a limité pendant trop longtemps nos contacts sociaux et des évènements comme ceux-ci« , a souligné Jo Indekeu. 

Pour le diplomate belge, les signaux positifs qui permettent d’espérer des lendemains meilleurs entre Kinshasa et Bruxelles sont perceptibles à travers « le nouvel engagement pluriannuel de la Coopération belge en discussion actuellement avec les autorités congolaises, les nombreux contacts entre Belges et Congolais, les formations offertes par nos structures militaires et civiles, la finalisation de la ratification de l’accord bilatéral en matière de protection des investissements… ».

Nécessité de guider par l’exemple

L’ambassadeur Jo Indekeu met toutefois du bémol dans ses notes empreintes d’optimisme : « Il est vrai qu’il reste encore beaucoup de défis, en Belgique comme en RDC. À côté des problèmes sociétaux, nos pays vivent un moment où nos populations demandent de nos classes politiques du leadership, d’une vision à long terme et de guider par l’exemple« .

De l’avis du diplomate belge,  »les échanges ces dernières semaines à Glasgow nous ont appris que le changement climatique changera la donne pour tout le monde, qu’il se trouve au nord ou au sud de l’équateur. Il constitue pour la RDC aussi bien une potentialité qu’un défi majeur auquel son gouvernement devra aussi faire face, dans un contexte régional pas toujours évident« .

Aux dires de l’ambassadeur Jo Indekeu, « la Fête du Roi est une tradition importante constituant un moment de retrouvailles autour et en honneur de notre Souverain. Kinshasa est la seule ville au monde en dehors de la Belgique où la célébration de la Fête du Roi prend une telle ampleur. Et je suis content de pouvoir constater qu’un grand nombre de Belges, Congolais et étrangers de tous horizons sont venus pour témoigner leur attachement au Roi, à la maison royale Belge et, je l’espère aussi, de leur amitié envers la Belgique et notre ambassade« . Yves KALIKAT

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter