La Sicomines dénonce une campagne de diabolisation de ses activités sur les réseaux sociaux

La Sino-congolaise des mines (Sicomines) met en garde contre toute personne responsable d’une campagne de diabolisation de ses activités à travers les médias et les réseaux sociaux, renseigne un communiqué de presse de cette entreprise minière.

La Sino-congolaise des mines (Sicomines S.A) dit constater depuis un certain temps, une campagne de dénigrement menée contre elle dans les médias et dans différents réseaux sociaux, dans le but de ternir son image auprès de la population de la République démocratique du Congo (RDC).

Pour cette joint-venture sino-congolaise, cet énième post sur les réseaux sociaux, constitué de messages, de déclarations, d’images et de vidéos sans preuve ni fondement, avec récemment une autre vidéo montée de toutes pièces utilisant la tenue de travail de la Sicomines S.A ne la concerne nullement.

De ce fait, la Sino-congolaise des mines informe officiellement l’opinion tant nationale qu’internationale qu’elle n’est impliquée ni de près ni de loin à des activités criminelles. Elle met en garde, par conséquent, toute «personne responsable de cette campagne et de  leurs intentions de salir l’image de notre entreprise et de manipuler l’opinion publique en portant de fausses accusations à l’encontre de notre entreprise ».

Elle sollicite la protection du gouvernement congolais contre les personnes de mauvaise volonté qui véhiculent des messages diffamatoires sur cette entreprise et son personnel, avant de rappeler que le respect des droits de l’homme et de son intégrité physique figure parmi les valeurs fondamentales de la société, et que nul acte inhumain n’est permis en son sein, précise le communiqué.  « Ces actes peuvent également provoquer l’insécurité et l’instabilité sociale de notre personnel », soutient le communiqué.

La Sicomines réitère son objectif poursuivi celui de contribuer à l’émergence de la RDC à travers les projets miniers et infrastructures pour le bien-être du peuple congolais et le renforcement de la coopération sino-congolaise. La Sicomines se dit prête à coopérer avec le gouvernement congolais pour mener des enquêtes en vue de mettre à la disposition de la justice ce réseau des malfaiteurs. Rocco NKANGA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort