La Fondation Denise Nyakeru T. s’implique pour l’évacuation de «Yandi Mosi» pour des soins appropriés

La Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi (FDNT) se dit préoccupée par l’état de santé actuel de l’artiste comédien Mungenzi Kangayi Noël, très connu sous le sobriquet de « Yandi Mosi ». Ainsi, dans le cadre de son programme de soutien médical à ses membres de cette catégorie sociale, la FDNT s’implique dans les démarches en rapport avec l’évacuation de « Yandi Mosi » pour des soins appropriés à l’étranger.

Selon un communiqué de la Fondation chère à l’épouse du Président Félix Tshisekedi, le coordonnateur de cette structure philanthropique, a  échangé  avec l’intéressé afin  d’étudier ensemble, les modalités de son évacuation sanitaire.

Souffrant d’un problème de cœur, «Yandi Mosi» doit être évacué pour des soins en Afrique du sud. L’avantage est que ce dernier, comme tous les artistes comédiens et leurs familles est couvert par une police d’assurance maladie signée entre la FDNT et Activa Assurances. 

Ainsi, grâce à ce contrat, « Yandi Mosi » bénéficie actuellement d’un suivi médical et que des options plus sérieuses d’intervention chirurgicale prise en charge par la FDNT sont actuellement en étude. 

Selon la source,  c’est lors de sa rencontre avec une délégation d’artistes comédiens et acteurs congolais en 2020, que l’épouse du Chef de l’Etat Denise Nyakeru Tshisekedi avait épinglé un problème majeur posé par ces derniers.  A savoir, le décès de bon nombre de comédiens suite à des problèmes de santé qui, parfois, nécessitaient une simple prise en charge, mais par manque  de moyens financiers, ils succombaient. Il est souhaitable   d’intervenir quand la maladie se déclare et la combattre afin d’éviter le pire.

C’est à la suite de cette triste réalité  que la Présidente de la FDNT avait pris un engagement ferme avec les artistes comédiens de trouver  un moyen d’assurer leur prise en charge sanitaire, afin d’agir de leur vivant dans le sens : «aimons-nous vivants», lançait Denise Nyakeru Tshisekedi.

C’est ainsi qu’un premier pas avait été marqué  dans ce sens avec un partenariat conclu avec HJ Hospitals de Limete. Cet accord permettait d’assurer une prise en charge des artistes répertoriés par l’association des artistes, représentée par M. Faustin Sukari, connu sur scène sous le nom d’Elombe.

Dans l’optique d’élargir le nombre de centre médicaux de prise en charge et ainsi répondre à la problématique géographique, les bénéficiaires étaient disséminés à travers Kinshasa. Car,  un seul centre de prise en charge poserait problème en cas de nécessité de prise en charge d’urgence. Mathy MUSAU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter