Gilbert Kabanda apaise les associations féminines de Beni en proie à l’insécurité

Ministre de la Défense et Anciens combattants, Gilbert Kabanda Kurhenga apaise les inquiétudes d’associations féminines de Beni qui déplorent l’insécurité dont elles sont quotidiennement victimes dans cette ville du Nord Kivu. Il s’est montré sensible à leurs doléances durant l’entretien qu’il a eu avec leur délégation hier jeudi 4 novembre au bureau du ministère à Kinshasa.

« Nous sommes venues solliciter l’appui du ministre de la Défense et Anciens combattants, vu l’insécurité grandissante qui règne au Nord Kivu et en Ituri« , a déclaré à la presse Mme Patience Sinamuli, la présidente du collectif des associations féminines pour le développement en ville de Béni, au terme de l’audience.

Cette déclaration intervient au lendemain de la 11ème prorogation de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Cette mesure, avalisée par l’Assemblée nationale et le Sénat, semble encore susciter beaucoup d’espoir auprès de la population qui subit au quotidien les affres des forces négatives.

Réconfort

Quoique requinquées par la présence des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), la population perçoit encore mal les incursions de ces groupes armés qui viennent perturber sa quiétude et sa vie économique.        

Au regard donc des doléances de ces interlocutrices, le ministre Gilbert Kabanda Kurhenga a promis d’apporter incessamment des solutions adéquates aux membres du collectif d’associations féminines pour le développement en ville de Béni. Yves KALIKAT

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort