G. Attal à P. Muyaya : « On appartient à la même génération, on a envie de faire bouger les choses »

A Paris depuis quelques jours, il a eu avec son homologue français, Gabriel Attal une séance d’échanges d’expériences. Dans sa philosophie de changement de narratif, le porte-parole du gouvernement congolais vise loin et grand. De plus, il apprend des autres pour marquer de ses empreintes en interne.

Le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal a assuré à son homologue congolais, Patrick Muyaya que faisant partie de la même génération, les deux ont envie de faire bouger les choses.

L’homme d’État français a salué la visite de l’autorité congolaise dans son cabinet, avant de promettre qu’il va lui rendre une visite pareille le mois prochain. Aussi, Attal a rappelé que son pays et la RDC entretiennent des liens historiques et un partenariat solide.

 » Nous faisons le même travail. On appartient à la même génération. Je crois qu’on a envie de faire bouger les choses. Et puis, on vient des pays amis dont l’amitié est historique et un partenariat solide « , a-t-il précisé.

Ému et satisfait, le ministre de la Communication et médias de la RDC se dit satisfait d’avoir discuté avec son homologue français autour des outils (artifices) qu’ils utilisent dans la communication avec le peuple.

 » C’est un plaisir de le rencontrer, parce que je le vois souvent à la télé. Je vois cette jeunesse qui fleurit avec de belles idées, qui porte la voix d’une grande puissance comme la France. Donc, il était de mon devoir de passer ce jour lui présenter mes civilités et faire connaissance avec lui « , a-t-il soutenu.

Patrick Muyaya révèle que les deux gouvernements ont des problèmes en commun notamment celui lié aux contestations des jeunes qui sont très exigeants.

«  Je suis content de nos échanges parce que finalement nous faisons face à de mêmes problèmes.  l faut parler aux jeunes qui sont contestataires, qui veulent savoir de plus en plus ce que les gouvernements font « , a laissé entendre le distingué des Warriors de Lukonde.

 Enfin, le porte-parole du gouvernement congolais a reconnu que sa rencontre avec Attal a été enrichissante. D’où, ils se sont engagés à multiplier de types d’échanges pareils dans l’avenir.

POUR LA CONSOLIDATION DES RELATIONS ENTRE KINSHASA ET PARIS

 En tête-à-tête avec le porte-parole du gouvernement français, Muyaya a exprimé la volonté des Africains de pouvoir écrire une nouvelle histoire avec le pays du général Charles de Gaulle.

 » Porter la parole du gouvernement, informer à temps, répondre aux questions de manière transparente, écrire une nouvelle histoire entre la France et l’Afrique. Partage d’expériences et discussions conviviales avec mon homologue français Gabriel Attal « , a-t-il indiqué sur Twitter.

 Dans la communication institutionnelle, le ministre de tutelle joue un rôle très important. De la conception à la production, Patrick Muyaya vise à faire connaître les prouesses de son pays, de son gouvernement, faciliter et faire accepter ses actions à la population. Expert en la matière, Muyaya met les bouchées doubles pour la réussite de sa mission. ouragan.cd

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort