« Air Congo ne remplace pas Lac », déclare le comité de liquidation

Le Comité de Liquidation de la société Lignes aériennes congolaises (LAC sarl) a tenu un point de presse, vendredi  5 novembre dernier, afin d’éclaircir l’opinion sur la situation de cette société.  » La nouvelle Compagnie Air Congo dont la création a été annoncée par le Gouvernement ne remplace pas Les Lignes aériennes Congolaises. La liquidation des biens immobiliers de cette dernière se poursuit. Aussi, nous  appelons toutes les personnes morales et physiques intéressées à faire leur soumission sans crainte  » a assuré le Comité de Liquidation

Chargé des questions juridiques, Maître Bosco Kiseka, membre du comité de liquidation, a expliqué à la presse la raison de leur mission.  » Le comité de liquidation a reçu comme mission de pouvoir liquider l’actif, parce que LAC n’a pas d’espèces dans ses comptes en banque. Le capital du LAC, lors de sa transformation, a été évalué sur son patrimoine immobilier. C’est la raison pour laquelle, pour disposer de fonds, on est tenu de vendre les biens « 

« Nous ne sommes pas là  pour brader le patrimoine de LAC. Aucune autorité n’est déjà venue soumissionner et obtenir un quelconque bien de LAC. Donc, Air Congo qui est en gestation sur la volonté du gouvernement congolais, s’il a besoin d’exploiter un patrimoine important de LAC dans le domaine de l’aviation n’a qu’à recourir, comme l’a fait en 2016 l’ancien ministre des Transports comme tout autre soumissionnaire« , a indiqué Me Bosco Kisoka.

Il a par ailleurs, souligné que le ministre des Transports qui a pris l’initiative de la création d’Air Congo se doit d’engager l’Etat à travers une soumission auprès du comité de liquidation.

Au cas contraire, soumettre la question au Conseil des ministres, une résolution va être prise en ce qui concerne l’arrêt de liquidation et pour lever les options de compensation qui vont permettre au comité de liquidation, avec la collaboration de l’Etat, de désintéresser les créanciers. Pour le moment, le comité de liquidation continue sa mission de vendre les biens de LAC.

De son côté, le Président du syndicat national et représentant des agents au sein du comité de  liquidation, Sylvain Makiese, a lancé un avertissement sévère à l’égard de ceux qui propagent de fausses rumeurs sur le processus de liquidation de la société.

« Nous mettons en garde toute personne qui se mettrait au travers de la mission du comité de liquidation qui est de réaliser l’actif pour éteindre le passif. Nous mettons aussi en garde les agents et cadres de LAC qui, s’illustrent dans les rumeurs, car à tout moment, lorsque nous vendons un bien, nous payons les décomptes. Tout le monde touche à son argent. S’ils continuent à se mettre au travers de notre chemin, nous bloquerons leur droit parce qu’on ne peut pas souffler le chaud et le froid, et donc soutenir une chose et son contraire« , a fustigé l’orateur.

Pour rappel, Lac est une entreprise publique, créée en 1978, sous le nom d’Air Zaïre. Au travers la loi de 2008, qui a été votée au parlement, portant transformation de société public en société commerciale, la société Lac a été transformée en société commerciale. Quelques années plus tard, a été mise en liquidation. Fyfy Solange TANGAMU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort