Wang Yi : le Tibet est une représentation vivante du progrès de la démocratie et des droits de l’homme de la Chine

BEIJING, 21 octobre (Xinhua) — Le conseiller d’Etat et ministre des Affaires étrangères de la Chine, Wang Yi, a déclaré mercredi que le Tibet était devenu une représentation vivante du progrès de la démocratie et des droits de l’homme de la Chine et une fenêtre importante pour l’ouverture de la Chine et sa coopération avec le monde.

M. Wang s’est ainsi exprimé lors d’un événement spécial du ministère des Affaires étrangères pour présenter la région autonome du Tibet, dans le sud-ouest de la Chine, au monde. L’événement, intitulé « La Chine dans un nouveau voyage : un nouveau chapitre du développement pour un nouveau Tibet heureux », a réuni des envoyés diplomatiques en Chine, ainsi que des représentants d’organisations internationales en Chine.

Selon M. Wang, il y a 70 ans, à travers des efforts incessants du Parti communiste chinois (PCC), le Tibet est parvenu à une libération pacifique.

Sous la direction du PCC au cours des 70 dernières années, la population de tous les groupes ethniques au Tibet s’est unie et a oeuvré ensemble pour faire de la région un exemple du succès du développement remarquable de la Chine, une représentation vivante du progrès de la démocratie et des droits de l’homme de la Chine et une fenêtre importante pour l’ouverture de la Chine et sa coopération avec le monde, a-t-il indiqué.

Le ministère des Affaires étrangères soutiendra le Tibet dans la promotion de son développement économique et social, l’élargissement de l’ouverture et de la coopération, la construction d’un haut lieu international de la civilisation écologique, la sauvegarde de la sécurité, de la stabilité et de l’unité de la nation, et s’opposera à toute tentative de nuire à la sécurité et à la stabilité au Tibet.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter