Sur le plan de l’histoire, la Chine a gagné, selon un rédacteur distingué congolais

BRAZZAVILLE, 24 octobre (Xinhua) — Le rétablissement du siège légitime de la République populaire de Chine (RPC) aux Nations Unies, l’une des plus importantes plateformes diplomatiques, il y a 50 ans, inspire les pays africains, a déclaré Bernard Makiza, rédacteur en chef du célèbre hebdomadaire basé au République du Congo.

Le 25 octobre 1971, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté à une écrasante majorité la résolution 2758, rétablissant tous les droits légitimes de la RPC à l’ONU.

Ce moment historique a fait les gros titres du monde entier, dont la Semaine Africaine, l’une des plus anciennes publications en Afrique centrale. Dans son éditorial daté du 7 novembre 1971 en première page, l’hebdomadaire salue cette victoire diplomatique de Beijing.

Le rétablissement du siège légitme de la PRC à l’ONU « était devenu quasiment pour tous une chose inéluctable parce que normale« , peut-on lire dans cet article.

Cet événement « est inéluctable et inévitable. Il faut absolument l’admettre« , a indiqué M. Makiza, ancien rédacteur en chef de l’hebdomadaire dans les années 1970, donnant son interprétation de cet éditorial dans une interview récente accordée à Xinhua.

« Ce n’est pas du tout acceptable qu’un grand pays comme la Chine serait en marge de l’ONU. Sur le plan de l’histoire, la Chine a gagné« , a-t-il noté, ajoutant que le monde a été désormais en mesure de comprendre le fait que la Chine joue un rôle indéniable dans les affaires mondiales.

Parmi les 76 votes pour la résolution 2758 qui reconnaît que « les représentants du gouvernement de la République populaire de Chine sont les seuls représentants légitimes de la Chine à l’ONU« , figurent 26 pays africains, dont le Congo-Brazzaville, qui a également parrainé cette résolution.

D’après M. Makiza, la Chine, également victime de la colonisation, partage la même aspiration que de nombreux pays africains, raison pour laquelle l’Afrique « a contribué à réhabiliter l’histoire, qui avait été maltraitée par certaines personnalités et certaines nations« .

Pour l’Afrique, la Chine est « un ami capable de l’aider à se sortir du sous-développement et surtout de la colonisation« , a-t-il expliqué, faisant écho à une remarque par Mao Zedong, dirigeant légendaire de la Chine, que « ce sont les frères africains qui ont porté la Chine à l’ONU« .

Cette « belle phrase » avec « un sens de l’humour » constitue « un acte de reconnaissance que l’Afrique a joué un rôle » au rétablissement du siège légitime de la RPC à l’ONU, permettant également de « tracer l’avenir de la coopération entre la Chine et l’Afrique« , a-t-il affirmé.

« Pour l’Afrique, ce n’est pas simplement de l’humour. C’est un acte de reconnaissance de la part chinoise« , a-t-il indiqué.

A l’approche de la prochaine réunion du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) à Dakar au Sénégal, M. Makiza a estimé que cette rencontre permettrait des « résultats plus fructueux » dans la coopération Chine-Afrique.

« Il nous faut s’asseoir et se discuter pour décerner ce que nous pouvons faire ensemble« , a déclaré le vétéran rédacteur, notant que les deux parties ont surmonté ensemble des difficultés dans divers domaines, y compris contre la colonisation.

« De la discussion naît une idée que l’on met en valeur« , a fait remarquer M. Makiza, affirmant que « l’Afrique et la Chine, qui sont des frères et amis, peuvent continuer à travailler » de manière sincère et honnête.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort